Comment optimiser votre maillage interne pour le SEO ?

Le maillage interne est un facteur clé de positionnement. Même si le déploiement d’une stratégie de linking externe est aussi importante, vous ne devriez pas négliger vos liens internes car ceux-ci aident à construire l’autorité de vos pages. Le maillage interne permet de construire des connections entre les pages de votre site web. Il dispose de plusieurs avantages comme améliorer l’accessibilité, l’expérience utilisateur et votre positionnement. Plus précisément, le maillage interne aide à la navigation, définit l’architecture de votre site web et sa hiérarchie et distribue l’autorité de page et le jus de lien au sein de votre site. Cependant, vous ne devriez pas sur-optimiser votre maillage interne car cela pourrait être vu négativement par Google.

Aujourd’hui, concentrons-nous sur la manière d’optimiser votre maillage interne pour le SEO et à l’aide de notre outil.

Comment distribuer les popularités de page et le jus de lien au sein de votre site ?

Avant d’aller plus loin, le maillage interne est définit comme:

an overall search-optimized value of a website. Inner linking does so by providing clear paths for spiders, prolonged sessions for users, and a tight-knit network of pages and posts. (Neil Patel, KissMetrics)

En somme, il y a 5 étapes à suivre.

1# Concentrez vous sur le contenu

De manière logique, plus vous aurez de contenu, plus il sera facile de construire votre architecture de liens. Le succès de votre maillage interne s’appuie sur votre stratégie de content marketing globale. Ainsi, vous serez capable de lier à vos contenus depuis différentes pages et articles. Oubliez les stratégies de silos de contenu car il n’existe pas de formules magiques. La clé est de lier à du contenu utile et pertinent qui apportera une réelle valeur ajoutée à vos lecteurs.

2# Ecrivez des ancres de texte naturelles

Utiliser des ancres de texte pour lier vos contenus doit être réalisé de manière réfléchie. Vous ne souhaitez pas être pénalisé par Google pour les avoir sur-optimisée. Elles doivent être naturelles et être finement intégrées. Il existe quelques bonnes pratiques comme l’utilisation de termes corporate ou de mots génériques de types ‘ici’, ‘cet article’ ou ‘site web’. QuickSprout a écrit sur le sujet et propose d’autres conseils.

3# Connectez à des URLs pensées utilisateur

Vos liens internes doivent fournir une réelle valeur à vos utilisateurs et ne devraient pas seulement être pensés en termes d’optimisation pour les moteurs de recherche. Un maillage interne qualitatif améliore l’engagement car il maintient l’utilisateur plus longtemps sur le site. Dans les faits, si le lien suggéré est inséré dans le bon contexte, les lecteurs seront plus susceptibles de cliquer dessus et de continuer à naviguer sur votre site.

4# Liez en profondeur

Plus vos liens iront en profondeur, meilleur sera votre maillage interne. L’une des principales erreurs lorsque l’on parle de liens internes est de lier à la page d’accueil ou à la page contact. Cependant, vous ne devriez pas lier à des pages de niveau supérieur car elles reçoivent déjà suffisamment de liens. Le but est de lier à des pages plus profondes afin de créer un profil de lien naturel et d’offrir une meilleure navigation à vos visiteurs.

5#Préférez les liens en Follow

Les liens en Follow sont la meilleure option pour construire votre maillage interne. Matt Cutts a notamment déclaré que

Rel=’nofollow’ means the PageRank won’t flow through that link as far as discovering the link, PageRank computation and all that sort of stuff. So for internal links, links within your site, I would try to leave the nofollow off.
So if it’s a link from one page on your site to another page on your site, you want that featuring to flow, you want Googlebot to be able to find that page. So almost every link within your site, that is a link going from one page on your site to another page on your site, I would make sure the PageRank does flow which would mean leaving off the nofollow.

Le NoFollow devrait être uniquement utilisé pour les liens externes afin d’éviter d’être accusé de vendre de l’influence. Vous pouvez relire notre article sur le sujet.

Comment calculer votre popularité interne ?

Il est important de comprendre l’impact de vos actions. Développer votre maillage interne peut avoir des incidences sur certaines pages. Le nombre de liens internes pointant vers une page a un impact significatif sur la façon dont les robots d’indexation vont analyser votre page. Il influencera non seulement la façon dont les robots de Google visualiserons votre page mais aussi la popularité interne de ces pages.

OnCrawl a développé un PageRank interne basé sur un score de 0 à 10 appelé l’InRank vous aidant à comprendre la popularité de vos pages au regard de votre maillage interne. OnCrawl mesure la popularité d’une page en considérant le nombre et la profondeur des liens pointant vers elle. L’InRank est aussi basé sur les ancres de texte et une évaluation du contenu dupliqué.

Comprendre l’impact de sa stratégie

Lorsque vous essayez d’améliorer la popularité d’un groupe de page, il y a des chances pour que impactiez la popularité d’autres. Utiliser l’InRank vous évitera de vous tirer une balle dans le pied.

Diffuser la popularité de ses pages principales

Pour les sites ecommerce par exemple, certaines pages sont plus pertinentes que d’autres. C’est pourquoi vous souhaitez sûrement les mettre en avant. Par pages prioritaires, j’entends pages monétisables comme les pages produits, les meilleures ventes ou les pages corporate. Ces pages devraient recevoir l’InRank le plus haut et donc le meilleur positionnement.

Auditer le maillage interne de ses concurrents

Vous pouvez utiliser notre outil pour analyser la structure interne de vos concurrents et déceler le schéma de l’InRank de leurs meilleures pages.

Emma

About Emma

Emma est Responsable Communication & Marketing à @Cogniteev et écrit à propos de SEO et des mises à jour des moteurs de recherche.

Entries by Emma