Comment optimiser le SEO des sites d’informations ? 3 points clés

Le SEO pour les sites d’informations répond à ses propres considérations. Les revenus des éditeurs en ligne comme les journaux dépendent des visites et du nombre de pages vues. Alors que les vues de la page ne devraient pas être la seule métrique à prendre en compte (le taux de rebond et le temps passé sur le site sont plus représentatifs du comportement des utilisateurs), il s’agit toujours de l’un des critères principaux pour fixer le CPM. Et le trafic organique reste l’une des sources principales de trafic et de visites. Le SEO devrait être une véritable préoccupation pour les médias d’information parce qu’il va influencer leur subsistance.
Cet article a pour objectif de donner les points clés sur lesquels se concentrer lors de l’audit et l’optimisation SEO des sites d’informations.

Se concentrer sur l’architecture

L’architecture est l’une des zones SEO les plus importantes à surveiller car elle a un réel impact sur la manière dont Google et les moteurs de recherche vont visiter, interpréter et classer vos pages. Pour les médias d’informations, c’est particulièrement important car :

  • Le site web est susceptible d’ajouter du nouveau contenu sur une base journalière/hebdomadaire ;
  • Le contenu ajouté peut avoir des contraintes de temps ;
  • Le contenu nouvellement ajouté peut générer plus de trafic depuis les résultats de recherche plutôt que depuis la catégorie statique des pages ou même de la home.

Pour préserver la plus grande équité de lien, qui est généralement proche de la home, vous devez organiser le contenu archivé à quelques clics depuis la homepage. En même temps, les nouvelles pages ont aussi besoin de recevoir du jus des liens. Pour organiser votre architecture et distribuer le jus des liens correctement, vous devriez vous concentrer sur :

La pagination

La pagination a un véritable impact sur votre architecture et la distribution de l’autorité des liens. Certains site web ont une pagination qui ne relie qu’aux précédents et prochains liens de la home. Utiliser une pagination numérique est un meilleur moyen de garder le contenu ancien au plus proche de la catégorie homepage. De plus, les utilisateurs auront besoin de peu de clics pour atteindre un contenu spécifique.

L’index

Les sites média gèrent souvent un large volume de pages et il peut être rapidement compliqué de garder ces pages à quelques clics de la homepage. Créer un index opérant une collection de liens sur une page vous laisse avoir près de 100 liens par page. De cette manière, vous pouvez stocker un grand volume de pages près de la page principale. Vous pouvez organiser les liens par thème, tags ou n’importe quelle autre classification pertinente pour offrir une meilleure expérience aux utilisateurs.

En utilisant un crawler SEO comme OnCrawl, vous pouvez comprendre comment votre architecture se comporte et comment l’autorité des liens circule. C’est particulièrement intéressant pour le flux de popularité interne. OnCrawl a développé un score appelé l’InRank qui calcule comment la popularité interne est distribuée à travers les pages en fonction du nombre et de la profondeur des liens internes pointant vers la page. D’autres facteurs sont utilisés pour pondérer l’InRank tels que les ancres et l’évaluation du contenu dupliqué car tous les liens internes se sont pas nés égaux. La homepage obtient généralement 10 points d’InRank puis l’InRank est distribué via les liens internes.

 

Capture d’écran 2017-11-08 à 16.57.47

Pour les sites média, c’est encore plus utile si vous avez besoin de vérifier si certaines catégories d’articles reçoivent suffisamment d’InRank.

SC2

Par exemple, vous pourriez avoir besoin de réorganiser la distribution de la profondeur de vos pages afin de placer les groupes de pages stratégiques au plus près de la home. Vous pouvez comparer ou sont situées vos pages en regardant leur distribution en profondeur.

 

Capture d’écran 2017-11-08 à 17.14.17

En regardant vos logs, vous pouvez aussi comprendre que les pages situées loin de la home ont moins de chances d’être crawlées et indexées par Google. Il en est de même pour la fréquence de crawl.

SC4

 

Les balises et les catégories

Les balises et les catégories – comme système de classification – sont un sujet de discussion depuis un moment. Les grands sites web souffrent souvent d’une trop grande création de balises ou de catégories.
Voici ce que vous avez besoin de vous demander :

  • Est-ce que trop de balises de pages sont créées (c’est-à-dire qu’il y a beaucoup de dilution d’équité de lien et que plusieurs pages maigres en contenu abritent un article) ?
  • Est-ce que les balises et catégories actuelles sont vraiment utiles et précieuses pour l’utilisateur ?
  • Est-ce que les règles utilisées pour créer une nouvelle balise ou catégorie sont toujours pertinentes ?

 

Plusieurs types de catégories et de pages peuvent être utilisées. Yoast a écrit un guide pratique sur la gestion des catégories.

2# Être trouvé sur Google Actualités

Google Actualités est particulièrement utile pour les sites d’informations si vous voulez booster votre trafic. Pour figurer dans Google Actualités, votre contenu devrait :

  • Être unique et orienté news ;
  • Inclure 3 chiffres ou dates uniques dans les URLs ;
  • Avoir des pages et des liens propres ;
  • Avoir un HTML crawlable.

Si vous êtes déjà dans Google Actualités mais que vous n’apparaissez pas dans les résultats, plusieurs raisons pourraient l’expliquer. En fait, Google valorise les points suivants:

  • L’autorité de la catégorie : la source d’information doit être connue pour son expertise dans une certaine catégorie (exemple : le New York Times pour la Politique);
  • Les mots-clés dans les titres et sous-titres ;
  • L’autorité du domaine : la source d’information doit avoir de l’importance dans son domaine en ce qui concerne les liens entrants ;
  • Les partages sociaux ;
  • L’exclusivité de l’histoire ;
  • Le classement des mentions : le nombre de citations provenant d’autres sites web pertinents compte ;
  • La singularité ;
  • L’utilisation d’une balise standout : Google offre l’opportunité de désigner certains contenus comme très qualitatifs via une balise standout, afin que vous puissiez séparer la qualité élevée, les reportages originaux, du contenu faible que vous pourriez avoir réécrit ou même republié d’un fil d’actualité ;
  • La performance : votre page doit se charger rapidement.

Le contenu dupliqué

Vous avez besoin de vous concentrer spécifiquement sur le contenu dupliqué si vous souhaitez avoir des chances d’apparaître dans Google Actualités mais aussi juste pour optimiser votre classement global. Voici quelques conseils qui pourraient vous empêcher d’être puni par Google :

  • N’utilisez pas d’attributs de requête pour le tracking des clics. Quelques éditeurs utilisent des attributs comme ‘?homepage=leftside’ pour tracker depuis quelle partie de la home un clic particulier a été fait. À la place, vous pouvez utiliser un outil de tracking comme Hotjar. Rappelez-vous que Google verra ‘www.mywebsite.com/article.htm?id=2’ et ‘www.mywebsite.com/article.htm?id=2&homepage=leftside’ comme des pages différentes avec le même contenu.
  • Gérez les cookies. N’utilisez pas d’attributs de requête pour trier non plus. Ou insérer activement une meta balise Robots configurée pour ‘noindex’ à chaque fois que vous avez un attribut de tri de requête.
  • Établissez vos liens judicieusement. Si vous une section “shop”, linkez là en utilisant ‘www.mywebsite.com/shop/’ ou ‘www.mywebsite.com/shop/index.html’. Choisissez l’une de ces deux versions et tenez y vous. Si vous les mélanger, vous allez créer du contenu dupliqué.
  • Concentrez-vous sur la pagination. Si vous avez un article multi-page, vous aurez probablement placé des liens en haut et en bas de la page qui permettront aux utilisateurs de passer de la page 1 à la 2 à la 3, etc… Lorsqu’ils reviennent vers la page 1, assurez-vous qu’il n’y a pas de ‘p=1’ dans l’URL. Évitez de créer des problèmes inutiles de similarités avec la première page de votre article.

3# Se concentrer sur la vitesse de crawl

Les sites médias ont besoin d’être crawlés et indexés rapidement par Google car le contenu frais le reste peu de temps dans le cas des news. Différents facteurs SEO on-page peuvent influencer votre vitesse de crawl tels que la vitesse du site, la performance de l’hébergeur ou les sitemaps XML. Les sitemaps d’informations ont besoin de respecter certaines règles :

  • Mettre à jour continuellement votre sitemap de news avec des articles frais lorsqu’ils sont publiés ;
  • Ne pas créer de sitemap de news à chaque nouvel article mais plutôt mettre à jour votre sitemap existant ;
  • Insérer uniquement des informations datant des 2 derniers jours dans votre sitemap de news (les articles resteront dans l’index de news pendant 30 jours);
  • Utiliser des plugins comme le plugin News SEO par Yoast pour créer un sitemap d’informations.

La fréquence de publication va aussi influencer votre fréquence de crawl. Si le Googlebot trouve du contenu sur votre site web à chaque crawl, il reviendra sur votre site plus souvent. D’un autre côté, publier du contenu sur une base régulière ne signifie pas publier du contenu de mauvaise qualité. Vous ne voulez pas que Google dépense son budget de crawl sur des pages inutiles. Pour en savoir plus sur le budget de crawl, vous pouvez lire notre article sur le sujet.
En vérifiant vos données de logs et de crawl, vous pourrez comprendre où Google dépense son budget de crawl et quelles pages il visite le plus.

SC5

Une autre recommandation que vous souhaitez partager avec nous ? N’hésitez pas à nous faire part des facteurs sur lesquels vous vous concentrez lorsque vous optimisez le SEO de sites d’informations.

About Julie

Julie est Communication Officer chez OnCrawl.

Entries by Julie