Qu’est-ce que la Data ingestion dans OnCrawl ?

La data ingestion permet de rajouter n’importe quelles données au sein de notre application. Ces données peuvent être retrouvées au sein du Data Explorer, mais elles peuvent également servir à créer des segmentations et donc à générer des graphiques en fonction des données que vous avez ingérées dans l’outil.

Prenons un exemple simple. Un site e-commerce veut trier ses URLs en fonction du pourcentage de marge de ses produits. Il peut donc intégrer ses données avec ses marges :

L’intégration de données tierces est expliquée dans cet article.

Ingérer des données de positionnement dans OnCrawl

J’aime connaître les volumes de recherches, les meilleurs mots-clés, et le positionnement moyen du moment avant de prendre une décision pour un site.

La procédure ci-dessous se base sur un suivi de ces métriques dans SEMRush, mais il est tout à fait possible d’adapter cette procédure à n’importe quel autre outil de suivi de positions et mots clés.

Depuis le compte SEMRush, il faut exporter les informations à ingérer dans OnCrawl :

  • Les URLs
  • Les mots clés
  • Le volume de recherche
  • La position dans Google

Cet export vous fournit la totalité des données pour les métriques ci-dessus. Pour la suite de l’article, nous nous intéressons à un seul mot clé par URL.

Pour obtenir un seul mot clé par URL

  • Trier par le métrique qui définit les “bons” mots clés
  • Dans un autre onglet, lister tous les URLs, puis utiliser une fonction RECHERCHEV pour trouver le premier mot clé par URL
  • Supprimer les lignes supplémentaires
  • Sauvegarder la nouvelle feuille comme CSV

Ensuite, il faut ajouter le fichier CSV modifié à une archive ZIP et rajouter le tout dans OnCrawl :

  • Dans le paramètres du crawl, descendez à “Analysis”
  • Dépliez la section “Data ingestion”
  • Cochez la case pour l’activer
  • Cliquez sur “Upload files” pour y ajouter votre fichier

Une fois votre crawl terminé, vous pourrez vérifier si vos données au sein du Data Explorer ont bien été prises en compte. Vos données auront été intégrées sous le nom de “User data: [nom de colonne CSV]”.

Pour vérifier leur présence, ajoutez à n’importe quel rapport des colonnes issues de votre fichier :

Analyse des données de positionnement dans OnCrawl

Maintenant que les données ont été correctement ingérées et sont accessibles dans l’interface des rapports de crawl, elles sont disponibles à l’utilisation pour plusieurs axes d’analyse intéressants.

Suivre les mots clés identifiés comme intéressants

Lors de la génération d’un rapport sur les métriques de votre site, il est très simple d’ajouter une colonne pour les mots clés volumétriques suivis. Ensuite, il est possible de les filtrer pour se concentrer sur les principales familles de mots clés :

Les rapports filtrés ou les rapports avec des colonnes additionnelles peuvent, comme toujours, être exportés.

Définir le profil d’une page qui réalise de bonnes performances en positionnement

Pour les mots clés qui attirent de gros volumes de recherche, il est très intéressant de regarder les caractéristiques des pages qui y sont positionnées. À partir des tendances qui en ressortent, il est souvent possible de définir un profil de page capable d’être positionnée sur des mots clés à haute compétition.

Il s’agit des valeurs moyennes sur les métriques “classiques” telles que :

  • La profondeur : où sont positionnées les pages dans votre structure de site ?
  • Nombre de liens internes : combien de liens pointent vers les pages ?
  • État de duplication : lorsque votre site comporte des soucis de duplication, est-ce que les pages à mots clés avec un fort volume de recherche ont moins d’éléments dupliqués ?
  • Nombre de mots : dans quelle tranche de nombre de mots se situent les pages ?

Pour des informations approfondies, les analyses croisées sont très utiles :

  • Croisement avec les backlinks : est-ce que le profil des backlinks sur les pages classées sur des mots clés à gros volume est différent de celui des autres pages ?
  • Croisement avec les logs : est-ce que le comportement des bots de Google est différent sur ces pages ?

Définir des pages prioritaires

Bien évidemment, les pages positionnées sur les mots clés à gros volume de recherche ont une capacité plus importante à attirer des visiteurs en position 1 que les pages positionnées avec un faible volume de recherche.

Les pages sur les premières deux pages des résultats de recherche sont de bons candidats pour tester des optimisations afin de chercher une meilleure position.

À ce stade, les segmentations personnalisées peuvent être utiles :

Pour aller plus loin, il est intéressant de comparer le positionnement de la page et de certaines métriques, comme la profondeur dans l’arborescence du site :

Par exemple, sur ce site, on voit que des URLs sur la première page des SERPs se trouvent à des niveaux assez profonds dans la structure.

De plus, un nombre important d’URLs sur les premières deux pages des SERPs ont peu ou pas d’Inrank, un indicateur de popularité interne au site assimilable au PageRank.

Pour ce site, un travail sur les liens internes offrirait sans doute une optimisation intéressante.

Meilleures pratiques pour le suivi des positions dans OnCrawl

Suivez les principes de base sur le suivi des mots clés :

  • Retirez les mots clés de votre marque de vos analyses
  • Excluez les mots clés à longue traîne qui ne sont pas intéressants pour votre secteur
  • Concentrez-vous sur les mots clés à haute volumétrie
  • Privilégiez l’optimisation des pages où une petite modification peut avoir un impact important
  • Segmentez votre site de manière à pouvoir étudier les tendances

Le suivi des positions est intéressant dans tous les cas, pour tous les sites, peu importe leur taille, leur construction ou leur secteur.

Si vous n’est pas encore utilisateur OnCrawl, testez le suivi de positionnement pendant un essai gratuit: