Pénalités Google : comment réagir pour récupérer votre classement

5 décembre 2019 - 7  min de lecture - par Maria Cieslak
Accueil > SEO Thoughts > Comment réagir pour récupérer votre classement

Que serait votre entreprise sans Google ? À une époque où la connaissance passe souvent par Google, toute forme de pénalité pourrait être désastreuse. Si vous avez été frappé par une pénalité Google ou si vous voulez savoir ce qu’il faut faire si vous en êtes victime dans un avenir proche, alors cet article est fait pour vous.

Qu’est-ce qu’une pénalité Google ?

Une pénalité Google désigne  le fait pour un site Internet d’être fortement rétrogradé dans les pages de résultats de Google. Nous examinerons dans un instant quelques-unes des raisons qui provoquent cette pénalité mais il est très facile de s’en rendre compte. Vous commencerez à avoir moins de trafic à partir des résultats de recherche Google et vos graphiques d’analyse seront en chute libre. Dans certains cas, il y aura également une communication directe de Google, vous informant de la pénalité.

S’agit-il vraiment d’une pénalité ou d’une simple fluctuation d’algorithmes ?

Il y a une grande différence entre une pénalité Google et une fluctuation d’algorithmes. Google met périodiquement à jour ses algorithmes. Google Panda et Google Penguin sont les exemples les plus connus et le moteur de recherche met à jour constamment ses algorithmes de recherche.

[Étude de cas] Suivre et optimiser la refonte d’un site web suite à une pénalité

Pour reprendre pied après une chute massive à la suite d’une mise à jour d’algorithme, Opirata s’est lancé dans une refonte en profondeur. Opirata s’appuie sur les crawls et l’analyse des logs avec OnCrawl afin de comprendre les erreurs de l’ancien site, de confirmer les hypothèses SEO, et de suivre la prise en compte par Google des changements.

En pratique, cela signifie que les résultats de recherche sont dynamiques et qu’au fur et à mesure des améliorations, le trafic peut-être significativement affecté. Quand l’impact est positif, c’est bien sûr une bonne nouvelle. Toutefois, lorsque l’impact est négatif, cela doit-être traité le plus rapidement possible.

Pourquoi avez-vous été pénalisé ?

Vos classements chutent soudainement. Le trafic s’est tari. Qu’est-ce que vous faites ? La première étape consiste à déterminer pourquoi vous avez été pénalisé et quel type de pénalité ou de changement s’est produit.

Pénalité manuelle dans la search console

Une pénalité manuelle peut causer le plus de dégâts mais elle est aussi la plus facile à corriger. Typiquement, une pénalité Google manuelle est mise en place lorsqu’une technique de référencement “black hat” ou une autre anomalie est détectée par Google. Vous recevrez un avertissement dans votre search console, avec un texte tel que « problème détecté : les pages affectées par des actions manuelles peuvent voir des fonctions d’affichage réduites, un classement inférieur ou même la suppression des résultats de recherche Google ». Des détails peuvent être donnés, tels que « Les pages de ce site semblent contenir du contenu spammé généré par l’utilisateur ».

Dans ce cas-là, Google vous donne la possibilité de corriger l’erreur, en présentant un grand « Done fixing ? Request Review ». Dans ce cas la, vous pouvez modifier le contenu illicite et exiger que votre site soit analysé de nouveau par Google.

Pénalité algorithmique

L’algorithme « pénalités », par contre, peut être plus difficile à réparer. Il n’y aura pas d’action spécifique à faire et aucun moyen de savoir pourquoi l’algorithme a altéré votre classement. Dans ce cas, un audit du site est recommandé, ainsi qu’un examen approfondi des données de votre search console ainsi que de vos bases SEO.

Voici quelques mesures à effectuer peu importe si les résultats de votre moteur de recherche ont été affectés par une mise à jour de l’algorithme ou un avertissement manuel.

Actions clés

1.Vérifier et supprimer les mauvais backlinks

Nous connaissons tous le pouvoir des backlinks sur le classement. Il s’agit d’un premier point important lorsqu’il s’agit de revenir à votre position initiale, et même de l’améliorer. Les pénalités liées aux liens sont probablement la pénalité la plus courante du web.

Généralement, cela se produit lorsqu’il y a des liens non naturels, que Google détecte assez facilement. Elle est souvent causée par la participation à des schémas de liens ou l’achat pur et simple de liens pour augmenter le trafic/classement.

Bien que ce ne soit pas vraiment une bonne idée, si vous l’avez fait dans le passé vous devrez facilement réparer ça. Examinez tous les liens suspects, supprimez ou ajoutez des attributs « no follow » aux URL suspectes et vous serez déjà dans une bien meilleure position. Mais qu’en est-il des liens pointant vers votre site ? Heureusement, Google vous permet de désavouer de tels liens. Générez une liste de ces URL et soumettez-les à Google depuis leur page “Désavouer”.

2.Supprimer le contenu en double

Autre élément courant, le contenu duppliqué. Google adopte une position sévère à l’égard de ce type de contenu. Il est même possible d’être dans le viseur de Google alors que vous avez par inadvertance utilisé d’autres sites web comme source d’inspiration. La première étape devrait être de vous familiariser avec ce que Google considère comme du contenu dupliqué, ce que vous pouvez faire via la search console. Ensuite, passez en revue votre site pour voir s’il y a des doublons potentiels de contenu y compris du contenu généré automatiquement ou du contenu de « remplissage ». Il existe même des logiciels permettant de détecter les duplications de contenu sur votre domaine. Supprimez-le et faites revoir votre site dès que vous le pouvez.

3.Rechercher les logiciels malveillants sur votre site web

Malheureusement, il arrive que certaines personnes introduisent des virus dans le code de pauvres sites innocents et il faut s’en protéger en amont. Le plus souvent, cette intrusion consiste à prendre le contrôle des pages d’un site WordPress et à profiter de la légitimité du site pour tromper les utilisateurs et les amener à partager des informations d’identification ou à télécharger des malwares.

Si vous suspectez une telle intrusion, contactez immédiatement votre hébergeur, qui aura généralement déjà traité ce type de problème et vous aidera à le résoudre. Contactez ensuite des experts qui peuvent vous aider à identifier et à supprimer les logiciels malveillants. Enfin, envisagez éventuellement de mettre votre site en quarantaine.

4.S’assurer que personne n’a utilisé le référencement “black hat”

Souvent, les propriétaires de sites font souvent appel à des « experts en référencement » qui promettent des résultats rapides. Quand il s’agit de construire une stratégie de référencement solide et à long terme, rien ne remplace des experts qui sont en mesure de créer une valeur SEO tout en évitant les techniques illégales.

Les techniques de référencement “black hat” incluent le remplissage de mots-clés et le texte invisible. Bien qu’elles puissent booster les résultats à court terme, elles peuvent complètement détruire les sites web et les entreprises sur le long terme. En cas de doute, révisez vous-même votre référencement ou si vous n’êtes pas techniquement compétent dans ce domaine, engagez un expert en référencement pour le faire. Tout avertissement lié au « black hat » provenant de Google doit vous alerter immédiatement !

5.Auditer le site et l’améliorer

Tout comme aller régulièrement chez le médecin, l’audit de votre site web est le meilleur moyen de lui assurer une bonne santé. Audit qui va permettre d’améliorer le SEO tout en évitant les pénalités Google.
Une agence de marketing mobile peut vous aider à effectuer un audit approfondi de votre site web.

  • Métadonnées
    Veillez à ce que les métadonnées, y compris les mots-clés et les descriptions, soient optimisées, précises et adaptées à Google. Avoir des métadonnées obsolètes ou non pertinentes est le meilleur moyen de vous voir descendre dans le classement.

 

  • Contenu de qualité
    Rien ne remplace un contenu utile et de qualité. C’est ce à quoi Google s’efforce constamment de faire et c’est avant tout la meilleure façon de s’assurer que vous ne serez pas pénalisé en cas de changement des algorithmes.

 

  • Vitesses des pages
    Google attache beaucoup d’importance à la vitesse de chargement des pages, alors assurez-vous d’être au top sur ce sujet. Cela inclut également le mobile car Google dispose de ses propres outils pour vérifier la vitesse de chargement des pages.

 

  • SSL
    Le fait d’avoir une certification ajoute immédiatement du sérieux à votre site et impact directement vos résultats de recherche. Assurez-vous d’avoir un certificat SSL pour avoir un SEO maximale.

 

  • Images optimisées
    Ce qui en d’autres termes vise l’utilisation d’images uniques, non volumineuses, bien légendées et dont les métadonnées aident les résultats SEO.

6.Pas de précipitation

Notre dernier conseil est d’attendre. Les propriétaires de sites peuvent rapidement paniquer lorsqu’ils voient une pénalité Google et jeter l’argent sur des stratégies inefficaces pour pallier la situation.

Bien sûr, une pénalité Google peut avoir un impact énorme sur votre entreprise, et vous voulez que tout redevienne « normal » dès que possible. Mais n’oubliez pas que même après avoir tout arrangé, il vous faudra encore attendre quelques mois pour récupérer votre classement. Il faut en être conscient et ne pas paniquer. Si vous suivez une bonne stratégie de référencement dès le début, vous n’aurez rien à craindre.

Maria Cieslak est Senior Technical SEO Consultant pourElephate, la “Best Small SEO Agency” d’Europe. Son quotidien implique de créer et exécuter des stratégies SEO pour de grandes structures internationales tout en poursuivant son intérêt pour les sites web modernes développés en JavaScript. Maria a déjà été speaker lors de différentes conférences SEO européennes comme le SMX London 2018.
Sujets en lien :