Petit lexique de survie pour maintenir une conversation avec un SEO

4 août 2021 - 12  min de lecture - par Eric Mercier
Accueil > SEO Thoughts > Petit lexique de survie pour comprendre le SEO

Comme tout le monde, vous n’avez qu’une idée en tête : être premier sur Google et devenir, par rebond, la référence interplanétaire dans votre domaine. Seulement, le dieu du web est dur en affaires. Après avoir tenté la corde de la passivité, sans résultat, vous voilà bien décidé à faire appel à un pro du SEO pour gagner des positions. Toutefois, face à cet être hybride, dont le langage est un joyeux mix d’anglais, de latin et de html, vous faites bonne figure et hochez la tête sans vraiment comprendre de quoi il en retourne. Pas de panique, j’ai listé pour vous les mots-clés à intégrer pour garder la face et communiquer presque sans encombre.

Algorithme

La bête à abattre ! Google, Facebook ou Instagram, tous ne vivent que par le biais de leur algorithme. Derrière ce mot, un ensemble de règles et de critères, tenus scrupuleusement secrets, dont la finalité est d’aboutir au classement des contenus par le moteur de recherche. Pour en être, offrir à Google, ce qui apparaît comme la réponse la plus pertinente à la question posée.

Analytics
Le juge de paix ! Généralement fournis par Google, les Analytics couvrent l’ensemble des données qui mesurent la performance d’un site web. Parmi eux, l’on retrouve les incontournables KPI, les indicateurs clés de performance, tels que le nombre de visiteurs uniques, le temps de visite, le taux de rebond, le taux de clics… En la matière, Google Analytics est généreux, votre mission est de savoir trier pour conserver ceux qui sont vraiment révélateurs de votre succès !

Backlink

Le Saint Graal du SEO ! A traduire par lien retour, le backlink est la quête permanente du référenceur en mal de positions. Derrière cet anglicisme, une mécanique vicieuse. Plus il y a de liens qui pointent vers une page hébergeant l’un de vos contenus, plus cette page sera jugée pertinente par l’ami Google. Votre mission : collecter un maximum de ces liens pour gagner en autorité. Attention tout de même, pour faire le job, ces backlinks doivent être qualitatifs, thématiques et relativement naturels. Exit donc, les liens croisés entre des sites qui seraient… sans lien entre eux !

Balise

L’accessoire incontournable ! Balise Title ou méta description, l’une comme l’autre est indispensable au SEO. Leur rôle, décrire en 65 caractères pour le titre, 155 pour la description, le contenu de la page et surtout donner l’envie à l’utilisateur de cliquer pour vous générer du trafic gratuit. Pour cela, pas de secret, il vous faut trouver le parfait équilibre entre mots-clés cibles et descriptif suffisamment attractif pour susciter la curiosité. Quant aux balises H1, H2, H3, elles correspondent, elles, aux différents niveaux de titrage de vos contenus. Plus le titre est gros, plus son chiffre repère est petit. Logique !

Black hat

Les stratégies borderline ! Dans le monde du SEO, il y a deux clans : ceux qui respectent les recommandations de Google à la lettre, les white hat, et les autres, les black hat. Dans le gang des chapeaux noirs, des aventuriers qui s’autorisent à transgresser les règles fixées par le moteur pour forcer l’indexation des contenus par l’algorithme. Souvent, ça marche. Le temps que Google s’en aperçoive. Puis soudain, un matin, vous n’avez plus rien. Votre site est banni des internets.

Buyer persona

Le fameux client idéal ! Alors lui, c’est celui à qui vous devez impérativement dresser le portrait pour comprendre comment le faire céder à votre tentation. Votre objectif : cerner qui est véritablement votre cible, ce à quoi elle est sensible, où la trouver, comment la convaincre d’acheter. En moyenne, les buyers personae d’une entreprise ont 6 visages, dont celui du client à qui vous ne voulez rien vendre. Un concept à bien intégrer pour éviter de dépenser argent, énergie et vitalité auprès d’une cible qui prendra sans jamais donner !

Call to action

CTA pour les intimes, l’appel à l’action est votre botte secrète, le bouton magique qui vous mène droit au succès. Votre mission : trouver LA formulation qui va déclencher le mouvement, en l’occurrence, un clic puis un autre jusqu’à que votre objectif ait été atteint. Du générateur de leads « Réserver une démo impressionnante » au classique « En savoir plus », tout est question de wording et de couleurs. Pour séduire le chaland, visez la précision et l’enthousiasme.

Conversion

Lorsqu’un adepte du digital se réjouit d’avoir converti, voire transformé, c’est qu’il a atteint son but en vous amenant à faire ce qu’il voulait de vous; que vous ayez répondu positivement à son call to action. Soyons clairs :vous avez lâché une information précieuse. Au hasard, votre adresse mail ou votre numéro de CB. En SEO, une fois positionné en bonne place sur une page, le nombre de conversions s’impose comme un indicateur clé pour mesurer le succès d’une action.

Cocon sémantique

Lorsque votre SEO vous suggère d’installer un cocon sémantique, c’est qu’il est pris d’une furieuse envie de se rouler dans un parterre de mots-clés. Son ambition, créer un silo dans lequel aligner toutes les requêtes susceptibles de générer un trafic utile. Ici, l’idée du cocon se traduit par une arborescence bien rangée, où s’alignent les déclinaisons de mots-clés, reliées par des liens internes bien ancrés. Une technique qui fait assurément gagner des places, mais ne garantit pas les conversions pour autant.

Crawler

Véritable simulateur, le crawler est un petit (ro)bot, envoyé par Google pour naviguer de lien en lien jusqu’à dénicher la page web qui offre la réponse la plus pertinente à la requête. Si Google dispose de sa petite armée, qui déambule à rythme régulier pour passer en revue votre maillage interne, votre SEO peut, lui aussi, jouer avec ses propres crawlers pour bien comprendre le fonctionnement, isoler les failles dans le linking des pages et dénicher les optimisations qui vous propulseront dans le triangle d’or, les 3 ères positions d’une requête.

Oncrawl SEO Crawler

Crawler SEO pour les audits de référencement naturel et le suivi quotidien. Augmentez votre trafic organique et les revenus de votre site avec des données fiables.

CTR

A traduire par taux de clic, le Click-Through Rate est l’une des métriques à surveiller de près pour mesurer votre retour sur investissement SEO. Passé la gloire d’avoir décroché la première place, le taux de clic va traduire l’appétence de votre audience pour le contenu que vous lui proposez. Pour le calculer, c’est simple, il suffit de diviser le nombre de visiteurs ayant cliqué sur le lien par le nombre d’impressions total. En théorie, plus vous vous approchez des premières places, plus le CTR grimpe. Si, en pratique, vous constatez l’inverse, c’est qu’il est temps de replonger dans votre balisage pour réveiller l’intérêt de vos lecteurs.

Duplicate Content

La duplication de contenu est l’un des moyens les plus sûrs pour se faire bannir de Google, tant la méthode est contraire aux bonnes pratiques. En clair, il s’agit tout bonnement de copier-coller le contenu d’une page sur une autre, à la virgule près. Conséquence, Google se retrouve avec deux pages identiques à classer, ce qui le met dans l’embarras, l’obligeant à en privilégier l’une des deux. D’autant plus gênant que le premier à publier n’est pas systématiquement le premier à être indexé. Pour éviter toute ambiguïté, Google interdit tout simplement s’approprier un contenu rédigé par un autre, dans le plus strict respect du droit d’auteur.

Featured snippet

Également nommés « extraits optimisés », les featured snippets sont les encarts qui apparaissent en haut de page sur Google dès lors que vous tapez une requête de type question. Objectif de la bête, mettre en avant, la substantifique moelle de la réponse, sans avoir à cliquer. On parle alors de Position Zéro. Bon ou mauvais plan ? En la matière, chacun sa religion. Certains y voient l’opportunité de rafler tous les clics, d’autres, un moyen pour Google de capter l’information sans rediriger le trafic.

Intention de recherche

Clairement, lorsque l’on parle SEO, c’est l’intention qui compte. Votre objectif, comprendre les attentes qui conduisent votre utilisateur à taper une requête afin de lui fournir la réponse attendue à sa recherche. Globalement, les intentions de recherche se subdivisent en 4 catégories :

  • les requêtes informationnelles : l’internaute cherche une réponse à sa question, il veut apprendre, comprendre quelque chose. Par exemple : comment changer un joint ?
  • les requêtes navigationnelles : ici, l’internaute cherche à atterrir sur une page précise sans en connaître l’adresse. Il demande donc un coup de pouce à Google, généralement en précisant la marque et la fonction. Ex : service client Darty
  • les requêtes transactionnelles : l’internaute cherche à acquérir quelque chose sans avoir encore pleinement décidé du où, quoi, comment. Ces requêtes sont facilement reconnaissables par leur nature sémantique. Par exemple, « livraison fleur paris ».
  • les requêtes commerciales : par ces recherches, l’internaute cherche à finaliser sa décision d’achat. A la croisée de l’information et de la transaction, elles incluent des mots clés types « meilleur », « comparatif », « bon plan »… Ex : meilleur hôtel paris.

Keyword Stuffing

Littéralement “bourrage de mots-clés », le keyword stuffing est une technique SEO totalement dépassée en 2021. Véritable affront à l’intelligence artificielle dont est doté Google, l’exercice consiste à produire un contenu, autour d’un mot-clé unique, répété par dizaines et décliné en synonymes, dans l’espoir de se positionner sur la requête. Outre la lourdeur stylistique, cette méthode est résolument inefficace en SEO sémantique.

Maillage interne

Tel le corps humain, votre site a besoin de connecter ses différents éléments entre eux pour former un tout. Pour cela, vous placez, ici et là, des liens qui permettent de naviguer d’une page à l’autre. Le maillage interne est la vue panoramique de l’ensemble des liens attachés à un même domaine. Lorsque le lien pointe vers une page hors de ce domaine, on parle de lien externe.

Link Building

Complémentaire au maillage interne, la création de liens externes permet de nourrir la réputation de votre site web. Plus une page obtient de liens provenant d’un autre site, qui pointe vers elle, plus Google va considérer qu’elle fait autorité dans son secteur et lui donner de la visibilité dans les résultats de recherche.

Longue Traîne

Une requête qualifiée de longue traîne est tout simplement constituée d’une longue suite de mots-clés. Généralement, plus l’utilisateur tape un mot-clé précis, plus son intention est claire, et donc son potentiel facile à convertir. Autre avantage SEO de cette technique, les requêtes de longue traîne génèrent habituellement un volume de recherche moindre. Elles sont donc plus accessibles et moins concurrentielles. Dans ce cas, il faut penser en trafic cumulé !

Page Pilier

Pillar Content en anglais, la page pilier est, comme son nom l’indique, le socle de votre stratégie SEO sémantique. Son but : concentrer, en un espace unique, très clairement structuré et abondamment nourris en liens internes, toute l’information sur une thématique donnée. Votre objectif : y glisser l’intégralité des mots-clés du cocon sémantique ainsi que la possibilité d’explorer plus en détails le sujet grâce à des liens vers des pages dédiées aux requêtes les plus concurrentielles.

Ranking

Unité de mesure de votre performance SEO, le ranking traduit le positionnement de votre domaine parmi les résultats affichés par Google sur une requête donnée. Clairement, en page 2, il ne se passe plus rien. Et pour accéder à la page 1, il faut s’armer de patience et de technique. Le graal, resté scotché entre la position 1 et 3 ad vitam eternam.

Redirection

Comme sur l’autoroute, faire une redirection consiste à envoyer le trafic d’un point A à un point B, au moyen d’une route dédiée : le lien de redirection. Un usage relativement courant dès lors que le site fait l’objet d’une refonte et que les urls déjà indexées sont modifiées. A défaut, le trafic généré termine directement aux oubliettes !

Requête

Une requête est la demande adressée par un internaute à un moteur de recherche. Formulée sous forme de mots-clés, elle traduit l’intention de recherche. Selon l’objectif visé, nous avons pris l’habitude d’y associer certains mots-clés, tels que « acheter », « à proximité », …

SERP

Pur jargon SEO, cet acronyme de Search Engine Results Page est tout simplement la page de résultats affichée par Google lorsque vous lui exprimez une requête précise. Obsession des référenceurs, les SERPs reflètent le classement des contenus pouvant, selon l’algorithme Google, apporter une réponse pertinente à la demande validée au clavier ou en vocal.

Sitemap

Si votre site était un livre, le sitemap en serait son sommaire. Destiné à aider les moteurs de recherche à identifier l’ensemble des url attachées au domaine, donc l’ensemble des pages de votre site, le sitemap est un incontournable qu’il est recommandé de tenir à jour pour profiter de l’intégralité de ses bénéfices.

Taux de rebond

La sentence ! Parmi les KPIs à surveiller de près, le taux de rebond reflète le nombre de visiteurs ayant quitté votre site au terme de la visite d’une seule et unique page. Couplé au temps passé sur le site, il démontre l’intérêt pour vos contenus. A ne pas négliger dans votre stratégie SEO, car générer du trafic c’est bien, le conserver et le convertir, c’est mieux !

User Experience

Parfois malmenée par les référenceurs, l’expérience utilisateur s’apprête à prendre sa revanche. Désormais imposée par Google comme un facteur de ranking clé, l’UX va peser de plus en plus lourd dans l’indexation. Pour l’heure, Google attend simplement de votre site, une vitesse d’affichage correcte, de l’interactivité et de la stabilité visuelle. Le tout, transcrit en métriques à ne pas dépasser… C’est la Google Page Experience !

Le SEO est en constante évolution, les spécialistes ajoutent régulièrement de nouveaux mots et expressions à leur vocabulaire. Pour se tenir au courant des nouveautés, il faut connaître les bons termes et les utiliser à bon escient. Ce lexique vous donne un aperçu des termes essentiels utilisés au quotidien par les SEOs, libre à vous de le compléter avec des éléments spécifiques à vos besoins!

Consultant SEO expérimenté, Eric offre, par l'intermédiaire de son agence Octopus.mx, des services de conseil, de formation et d'assistance continue hautement personnalisés et stratégiques en SEO aux entreprises qui ont besoin d'une approche évolutive dans des secteurs concurrentiels et/ou des environnements complexes pour obtenir une croissance de la visibilité, du trafic et du retour sur investissement par le biais de la recherche organique.