Quel est le principal objectif recherché lorsque que l’on a du contenu sur un blog ou un site internet? Que votre publication soit lue et partagée et ainsi agrandir votre communauté. Les médias représentent en fait le meilleur moyen de partager votre contenu. Mais savez vous comment optimiser votre portée potentielle?
L’OpenGraph a été lancé par Facebook en 2010 mais est maintenant détenu par la fondation Open Web. Le but était de permettre une intégration plus facile entre Facebook et d’autres sites en affichant des objets rich graph avec les mêmes fonctionnalités que les objets Facebook. Cela permettait d’avoir un certain degré de contrôle sur l’information qui était partagée.
Les plate-formes des principaux réseaux sociaux offrent maintenant cette balise, même si Twitter a développé la sienne pour les Twitter Cards (mais accepte toujours l’Open Graph si nécessaire). L’information est ainsi envoyée via les balises méta d’OpenGraph dans la partie <head> du code de votre site.

Quel est l’intérêt d’utiliser Open Graph?

Le trafic des sites internet est, de nos jours, largement dû aux partages sociaux. Il est ainsi nécessaire de maîtriser cette balise puisqu’elle peut faire une réelle différence sur votre taux de clic.
L’exemple classique étant: vous partagez un lien sur Facebook et la miniature d’image manque ou la mauvaise image apparaît. Plutôt énervant non? L’Open Graph est la pour vous offrir une meilleure expérience utilisateur et pour optimiser vos partages.

Est-ce que l’Open Graph a un impact sur votre SEO?

Officiellement, l’Open Graph n’a pas d’impact direct sur votre SEO on-page et il semble qu’il soit seulement là pour optimiser vos liens sociaux.
Cependant, les réseaux sociaux comme Facebook ont gagné une part tellement importante ces dernières années que les moteurs de recherche ne peuvent plus ignorer les donnés de l’OpenGraph dans leurs algorithmes. Il serait difficile de décrire cet impact de manière précise il est sûr qu’il améliore votre taux de clic et donc votre trafic et vos conversions. Il est cependant certain que Google analyse les balises OpenGraph et les favorise peut être dans Google+.
Même si un webmaster devrait se concentrer en premier lieu sur les balises description et titre, il devrait également porter un fort intérêt à l’insertion de l’OpenGraph dans ces pages, encore plus si celles-ci sont beaucoup partagées sur les réseaux sociaux.

Comment insérer un Open Graph ?

Pour insérer un Open Graph, vous n’avez qu’à:

  • ajouter “http://ogp.me/ns#” dans la balise html
  • ajouter les balises méta dans la balise <head> avec les attributs de contenu et de propriété
  • spécifier les 4 balises: og:title, og:type, og:url, og:image

D’autres balises existent également si votre page a des objets riches comme des vidéos par exemple.
La plupart des CMS prennent en compte cette option et offrent des plugins pour créer un OpenGraph, comme WordPress SEO par Yoast.

Les principales balises OpenGraph

Les balises obligatoires:

Og:titre
C’est le titre de votre page pour l’Open Graph. Il n’y a pas de recommandations spécifiques si ce n’est que vous ne devez pas dépasser les 65 caractères si vous ne voulez pas que votre titre soit tronqué. Cela marche de la même façon pour la balise méta du titre et si Facebook ne trouve pas le og:titre, il utilisera seulement la balise titre. Souvenez vous que celui-ci doit être attirant afin d’optimiser votre taux de clic.

exemple: <meta properiété=”og:titre” contenu=”Votre titre attirant ici” />

Og:type
Cette balise spécifie le type de votre page (site web, article, video, musique) et décrit le sujet principal de votre page. La liste des possibilités est très longue donc vous pouvez la consulter ici.
exemple : <meta properiété=”og:type” contenu=”siteweb” />
Og:image
C’est l’URL de votre image qui sera affichée dans l’OpenGraph. C’est très utile puisque vous pouvez choisir quelle miniature afficher et éviter ainsi les visuels qui ne sont pas en rapport. De plus, cela aide à augmenter votre taux de conversion. En effet, le marketing d’image est quelque chose que vous devez prendre en considération puisqu’une bonne image vaut 1,000 mots.
Habituellement, une bonne résolution pour une og image est de 1200 pixels x 627 pixels pour une taille de 5MB.
Si vous installez le plugin adapté dans votre CMS, la bonne image sera automatiquement affichée.
exemple : <proprieté meta=”og:image” contenu=”http://www.votresiteweb.com/image-nom.jpg”/>

Og:url
C’est l’URL canonique de votre page. La plupart du temps, c’est seulement l’URL affichée sur votre page mais cela peut être utile si plusieurs URLs dynamiques renvoient à la même page.
exemple : <propriété meta=”og:url” contenu=”http://www.votresitewebcom” />

Les balises non obligatoires :

Og:description
C’est le snippet de votre page qui devrait contenir entre 150 et 200 caractères (Facebook peut en afficher jusqu’à 300) et décrire le contenu de votre page. Cela marche de la même manière que pour la balise description meta mais cela n’affectera pas votre SEO, donc ne perdez pas de temps à optimiser vos mots-clés et essayez d’écrire quelque chose de convaincant.
example : <propriete meta=”og:description” contenu=”Votre super description qui décrit parfaitement ce dont vous allez parler.” />

Og:video
Si vous avez une vidéo sur votre page, c’est ici que vous devriez placer son URL.
Og:local
Cela indique la langue de votre page
Og:site_name
C’est le nom de votre site
Fb:app_id
Relier votre objet à une application Facebook (par exemple les commentaires Facebook).
Pour vous aider, Facebook a développé un outil appelé Open Graph Object Debugger qui possède deux fonctionnalités:

  • Il dresse un résumé précis des erreurs possibles ou vous pouvez tout simplement vérifier à quoi ressemblent vos partages
  • Il enlève le cache de Facebook. C’est très utile si vous apercevez une faute dans votre miniature d’image par exemple. Même si vous l’avez changé dans vos balises og, elle restera pareil à cause du cache. Cet outil va rafraîchir le cache après tout ajustements réalisés. Gardez cela en tête!

Il existe bien d’autres balises. Vous pouvez trouver la liste complète ici.

OnCrawl offre une analyse complète de vos balises obligatoires et optionnelles Open Graph ainsi que de leur répartition par profondeur de page. Vous tester gratuitement cette fonctionnalité.