WordPress est un excellent outil pour la création de contenu et le design de site web. Mais quel est l’intérêt d’avoir un site intéressant et avec un beau design si personne ne le voit parce qu’il n’est pas optimisé pour les moteurs de recherche ? Google fait plus attention au contenu, aux mots-clés et aux métas qu’au design. C’est pour cela qu’il existe quelques optimisations SEO que vous pouvez mettre en place pour améliorer votre visibilité dans les SERPs. Aujourd’hui, nous partageons avec vous 10 conseils pour optimiser votre site WordPress pour le SEO.

1# Contenu

Ce premier conseil n’est pas vraiment une surprise. Le contenu est ce qui fait l’identité de votre site mais aussi ce qui aide Google à classer celui-ci sur des requêtes spécifiques. Votre contenu doit être descriptif, informatif, unique et contenir vos principaux mots-clés. Ne pensez pas seulement à votre contenu en termes d’optimisation pour les moteurs de recherche mais aussi pour vos visiteurs. Ils apprécient effectivement un contenu qualitatif qui apporte de la valeur et qui fournit des perspectives.

2# Linking

Mettez en place des partenariats avec d’autres sites présents dans votre secteur d’activité et des sites d’autorité (sites avec un fort classement) et obtenez des backlinks. Cela aidera a augmenter l’autorité de votre domaine et votre influence aux yeux de Google. Si un grand nombre de sites qualitatifs pointent vers le vôtre, Google le considérera comme une bonne source pour les utilisateurs. Mais n’achetez pas de liens provenant de sites de basse qualité, d’annuaires de mauvaise qualité ou tout autre endroit douteux. Pensez à la qualité avant la quantité !
Votre maillage interne est également important. Il permet d’organiser la structure de votre site, de faciliter la lecture de vos visiteurs – lorsque la page liée est pertinente – et de répandre le jus de référencement à l’intérieur de celui-ci.

3# Nom des images

Vos images ne sont pas juste là pour illustrer vos propos puisqu’elles peuvent apporter des informations en plus et aider Google à classer votre site sur une requête précise. Les résultats de Google Image peuvent ramener beaucoup de trafic vers un site donc ne les sous-estimez pas. Utilisez des noms d’images adéquats pour inclure le mot-clé sur lequel vous voulez vous positionner. Ce serait une grossière erreur de laisser un nom d’image comme DSC8989.jpg car Google ne serait pas capable de comprendre votre image et de la classer. La balise ALT est également un attribut que vous pouvez utiliser pour décrire vos images avec des mots-clés en plus. Elles possèdent un bon pouvoir SEO.

4# Permaliens

Optimisez vos permaliens pour les moteurs de recherche. Par exemple, si votre page mentionne des noms de vins bordelais spécifiques, préférez http://votresite.com/vin-marques-bordeaux/ au lieu de http://votresite.com/page-id?567. Google prend en compte les premiers mots d’un permalien donc ne les gaspillez pas avec des mots liaisons. Incluez des mots-clés et des termes pertinents qui aideront vos visiteurs à savoir directement de quoi votre contenu va retourner.

5# Sitemap

Utilisez un sitemap pour faciliter le crawl de Google. Lorsqu’il s’agit d’améliorer vos classements, un sitemap XML peut s’avérer être un bon partenaire. Il permet à Google de comprendre facilement la structure de votre site lorsqu’il le crawle. Les sitemaps sont des protocoles d’inclusion d’URLs puisqu’ils disent aux moteurs de recherche ce qu’il faut crawler. Avec des plugins comme Google XML Sitemap, il est très facile d’en installer.

6# Thèmes

Utilisez des thèmes optimisés pour les moteurs de recherche. Certains d’entre eux possèdent des codes trop denses qui diminueront les performances de vitesse de votre site. Puisque c’est l’un des critères de référencement de Google, cela pourrait diminuer vos chances d’obtenir un bon classement.

7# Méta

Utilisez des balises titre et des méta descriptions pour décrire votre site. Elles participent au classement de votre contenu et soulignent des mots-clés précis. Les Hn contribuent à l’organisation du contenu de votre site et facilite son indexation. Utilisez les raisonnablement car les stratégies de cannibalisation de mots-clés (lien) sont pénalisées. Elles doivent être uniques, descriptives et utiliser vos principaux mots-clés.

8# Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux représentent un excellent moyen de promouvoir votre site, de développer votre visibilité et de partager votre expertise. Si, en plus de votre propre contenu, vous partagez des articles de votre secteur d’activité, vous allez développer votre réseau et les utilisateurs seront plus susceptibles de partager votre contenu et de renvoyer vers vous.

9# White hat

N’utilisez pas de techniques Black Hat pour berner Google. Si le moteur de recherche s’en rend compte, il pénalisera votre signal de classement général. Préférez les stratégies sur le long terme qui seront efficaces plus longtemps que des techniques douteuses. Elles représentent des optimisations SEO ‘quick wins’, approuvées par Google, qui peuvent améliorer votre SEO assez vite.

10# Flash

N’utilisez pas Flash car Google ne peut pas le crawler. Vous passeriez à coté de belles opportunités pour classer votre site.

 

N’hésitez pas à partager avec nous d’autres astuces !