Pourquoi le JavaScript en SEO n’est pas nécessairement un cauchemar ?