Cet article est le second d’une série sur le edge SEO et sur l’évolution des technologies CDN et sans serveur. L’objectif est de développer de nouvelles opportunités pour les professionnels du SEO d’optimiser les performances des sites web de leurs clients.

Être capable d’implémenter et de gérer les redirections est presque considéré comme une gestion moderne basique de site web, et une fonction nécessaire pour pouvoir gérer des sites web, des migrations, et même des collaborations avec d’autres canaux marketing.

Cela dit, de nombreuses plateformes (modernes et traditionnelles), ne supportent pas la gestion des redirections pour les utilisateurs CMS, ce qui signifie que ce qui est considéré comme basique devient un véritable défi.

C’est là que le Edge SEO entre en vigueur. Ce concept, qui est loin d’être nouveau, consiste à implémenter des corrections SEO via un serveur CDN ou un serveur Edge.

Pour faire cela via Cloudflare Workers, vous devez être capable d’écrire du code JavaScript performant, ou utiliser des outils edge SEO comme Sloth ou Spark qui rendent les technologies un peu plus accessibles.

 

[Légende : Des outils comme Sloth et Spark rendent les activités de edge SEO plus accessibles à ceux qui ne savent pas coder en JavaScript]

Au moment d’écrire cet article, la méthode la plus accessible d’implémentation d’Edge SEO est via Cloudflare Workers. Cependant, Akamai a lancé sa propre plateforme Akamai EdgeWorkers cette année.

Implémenter des redirections sur le Edge

Lorsque que nous avons commencé à étudier les possibilités offertes par Cloudflare Workers pour le SEO, nous le faisions à l’origine comme solution aux problèmes techniques et aux limites que nous n’aurions pas pu surmonter autrement. Il s’agissait d’un plan de secours.

Cela étant dit, dans certains cas, déplacer des codes de réponse de redirections depuis le serveur d’origine vers le “edge” peut améliorer les temps de réponse et réduire la demande en déchargeant les demandes.

C’est utile si vous avez un TTFB faible (temps au premier octet), ou un serveur faible en général. Pour les redirections à l’échelle du site, telles que HTTP vers HTTPS, la suppression de la charge du serveur peut s’avérer bénéfique sur le long terme.

Implémenter des redirections avec d’autres CDNs

En ce qui concerne les redirections, certains CDNs offrent des redirections via leur panneau de contrôle, même si leur capacité ou fonctionnalités sont limitées.

Même si vous n’êtes pas sur Cloudflare, vous pouvez implémenter des redirections via d’autres CDNs et plateformes. J’ai énuméré certaines des méthodes les plus courantes ci-dessous.

AWS Cloudfront
Vous pouvez implémenter des redirections via Lambda@Edge en modifiant la réponse.

Fastly
Vous pouvez générer des redirections sur Fastly via un VCL personnalisé ou via le tableau de bord Fastly.

Akamai
Même si nous sommes loin d’avoir Akamai EdgeWorkers, vous pouvez toujours implémenter via l’interface utilisateur Akamai et le Edge Redirector Cloudlet.

Apigee
Apigee est une plateforme de gestion d’API cross-cloud, pas un CDN. Vous pouvez utiliser Apigee Edge pour implémenter des redirections via la politique AssignMessage.

C’est un processus plus manuel que les méthodes liées aux options CDN listées dans cette liste. Dans les politiques d’AssignMessage vous avez besoin de définir l’emplacement du header, votre code d’état de redirection (301 ou 302), et de définir votre header CORS.

Cloudflare
Les redirections peuvent être implémentées en tant que Page Rules via le tableau de bord Cloudflare, ou en déployant Cloudflare Workers.

En plus d’utiliser les outils comme Sloth ou Spark, vous pouvez aussi intégrer d’autres gestionnaires de trafic web tiers avec Workers, comme par exemple redirection.io.

Imperva/Incapsula
Et enfin, vous pouvez gérer les redirections via l’interface utilisateur Imperva/Incapsula

En résumé

Les CDNs et technologies sans serveur continuent d’évoluer et de créer de nouvelles opportunités d’optimisation, en plus des bénéfices standards qu’apporte un CDN.
Comme les utilisateurs s’attendent à des interactions web plus harmonieuses, la rentabilité et les bénéfices des technologies edge peuvent produire des avantages considérables pour la performance en ligne et les performances de recherche organique sur le long terme.

Série sur le Edge SEO par Dan Taylor

Partie 1 : Résoudre des enjeux SEO sur des plateformes anciennes (et moderne) grâce au edge SEO

Partie 2 : Créer et gérer les redirections sur le Edge