En moyenne, Google lance plus de 600 mises à jour chaque année. Le déploiement de ces mises à jour, parfois inattendues et non confirmées, est probablement devenu le tracas quotidien des SEOs. Alors que nous commençons une nouvelle année, il est temps pour nous de revoir les principales mises à jour de l’algorithme de Google lancées en 2017. Nous espérons que ce rappel vous aidera à être au clair avec les directives et mises à jour actuelles de Google pour bien amorcer votre stratégie 2018 !

Mises à jour 2017 de l'algorithme Google

N’hésitez pas à partager sur votre site web

Retranscription de l’infographie

L’index Mobile-First de Google : en cours !

Google parle du nouvel algorithme Mobile First depuis le 4 novembre 2016. Il a pour objectif de classer les sites web qui intègrent une version mobile dans leurs pages web. Le déploiement a commencé sur un faible nombre de sites et continuera son évolution sur plusieurs mois.

Mise à jour Maccabees : Mi-Décembre

Google a annoncé qu’il avait lancé plusieurs petites améliorations au cours de cette période, ce qui s’inscrit dans ses efforts réguliers pour améliorer la pertinence. Les sites sans données schema et ceux qui s’appuient sur des pages satellites ont été les plus impactés.

Mise à jour Google sans nom : 15 Novembre 2017 (Non confirmée)

Le 15 Novembre, beaucoup d’experts SEO ont remarqué des fluctuations dans les classements autant sur desktop que sur mobile. Cette mise à jour ne semblait pas être liée à Penguin ou Panda. Google n’a pas donné de confirmation.

Les ccTLDs de Google ne donnent plus accès aux résultats de recherche internationaux : 27 Octobre 2017

Le 27 Octobre 2017, Google a décidé de proposer plus de résultats locaux en refusant l’accès aux résultats internationaux des domaines Google top-level par codes pays (google.co.uk, google.ca…).

Mise à jour Google sans nom : 13 Septembre 2017 (Non confirmée)

Entre le 13 septembre et le 28 septembre, l’outil RankRanger a remarqué une série de pics de fluctuations d’une journée qui pourraient être liés à une mise à jour de l’algorithme Google.

Mise à jour Google sans nom : 19 Août 2017 (Non confirmée)

Quelques fluctuations majeures ont été remarquées par la communauté SEO à la fin de l’été. En analysant les données, les experts SEO semblaient penser qu’il s’agissait d’une mise à jour qualitative qui impactait négativement les sites avec des éléments UI cassés, des publicités agressives ou du contenu pauvre.

Fortes fluctuations impactant les sites en bas de SERPs : 28 Juin 2017

Selon l’index Rank Risk, une série prolongée d’importantes fluctuations dans les classements a été enregistrée. Ils ont déterminé que les fluctuations les plus notables avait impacté les sites occupant les positions 6 à 10.

Mise à jour Google sans nom : 23 Mai 2017 (Non confirmée)

Selon l’index Rank Risk, une mise à jour Google a décalé les classements de quelques uns des plus grands sites de ecommerce comme Amazon ou eBay.

Mise à jour Fred : 8 Mars 2017

Cette mise à jour ciblait les sites qui ne respectaient pas les directives de Google et se concentraient sur les revenus plutôt que sur les utilisateurs. Fred affecte principalement les sites au contenu faible ou de mauvaise qualité.

La mise à jour Google Phantom 5 : 7 Février 2017

Le 7 Février, plusieurs sites web qui utilisaient des interstitiels pendant le chargement sur les appareils mobiles ont été déclassés. Nous n’avons toujours aucun insight de Google à ce propos mais il semblerait que la mise à jour ai été basée sur les URLs et qu’elle n’affectait que les pages individuelles et/ou répertoires.

Mise à jour dédiée aux SERPs japonais : 3 Février 2017

Google a annoncé le lancement d’une mise à jour dédiée aux SERPs japonais. Celle-ci avait pour objectif d’améliorer la qualité des résultats et de créer un écosystème web qui apporte des contenus utiles et fiables aux utilisateurs.

Possible mise à jour de l’algorithme Penguin : 1er Février 2017 (Non confirmée)

De nombreux outils de tracking ont montré d’importantes turbulences autour du 1er Février. Les sites web impactés semblaient faire usage de méthodes de “Black Hat” SEO, plus précisément d’une stratégie de link building agressive, ce qui rappelle l’algorithme Penguin.

Pénalité sur les interstitiels intrusifs : 10 Janvier 2017

Google a annoncé qu’il allait déclassé les sites web utilisant des “interstitiels intrusifs” parce qu’ils “peuvent être problématiques sur des appareils mobiles où les écrans sont souvent plus petits”.