Juin 2021 : la mise à jour majeure de Google en temps réel

9 juin 2021 - 7  min de lecture - par Rebecca Berbel
Accueil > SEO Technique > Juin 2021 : Google Core Update en temps réel

Google met régulièrement à jour les algorithmes responsables du fonctionnement de la recherche et de l’indexation – généralement plusieurs fois par jour. De quelque 400 changements en 2010, Google en a effectué plus de 3200 en 2018, et il est normal de s’attendre à ce que ce nombre ait continué à augmenter au cours des années suivantes.

Généralement, ces changements passent inaperçus et ne sont pas annoncés. Ils affectent des parties très spécifiques de la recherche.

Cependant, certains changements peuvent affecter le cœur du fonctionnement de la recherche et peuvent avoir un impact plus large à la fois sur la recherche et sur le positionnement des sites Web. Depuis fin 2019, Google a commencé à annoncer les mises à jour majeures avant qu’elles ne soient mises en production, ce qui permet aux SEOs d’être prévenus avant que l’impact ne commence à se faire sentir.

Les mises à jour antérieures qui ont eu un impact significatif comprennent :

Comme elles ont une portée générale, elles sont différentes des mises à jour majeures qui traitent de problèmes spécifiques : BERT, Pigeon, Panda, Pirate, Phantom, Fred…

Les mises à jour principales sont imprévisibles… sauf si, comme Lily Ray, vous suivez le calendrier des vacances de Marie Haynes :

La Core Update de juin 2021

Le 2 juin, Google a annoncé sur Twitter une Core Update pour le mois de juin :

Il s’agira de la première de deux mises à jour : comme certaines des modifications prévues pour le mois de juin ne pourront pas être intégrées, une deuxième série de changements sera déployée environ un mois plus tard, en juillet 2021.

Google précise notamment :

La plupart des sites ne remarquent aucune de ces mises à jour, comme c’est généralement le cas avec les Core Updates. … Bien sûr, toute mise à jour majeure peut entraîner des baisses ou des gains pour certains contenus. En raison de la nature en deux parties de cette mise à jour, il est possible qu’une très petite partie du contenu subisse des changements en juin qui s’inversent en juillet. … Pour rappel, rien dans une Core Update n’est spécifique à un site.

Le déploiement

Le déploiement officiel a commencé le 3 juin 2021.

Comme Danny Sullivan l’a confirmé sur Twitter, le déploiement peut prendre une à deux semaines.

Le 3 juin

Peu de changements ont été observés au cours du premier jour du déploiement. Les principaux outils ont montré une certaine volatilité, mais rien de majeur.
Source: Rob May sur Twitter

Les premiers changements ont semblé montrer « peu ou pas de mouvement », comme l’a déclaré Glenn Gabe dans la première moitié de la journée :

Source: Aleyda Solis sur Twitter

Marie Haynes a rappelé aux SEOs que cela est normal; les effets sont généralement visibles au bout de quelques jours.

Le 5 juin

Le 5 juin, quelques jours après l’annonce initiale, on observe un mouvement significatif dans les graphiques de volatilité des SERPs provenant de différents outils :

Source: Navdeep Soni sur Twitter

Le 6 juin

Le dimanche 6 juin, il y avait des signes évidents que la mise à jour de l’algorithme avait un impact sur les SERPs.

Sur Twitter, Glenn Gabe a publié des exemples des premières améliorations et baisses qu’il a observées sur les sites avec lesquels il travaille.

Mordy Oberstein a constaté que, visuellement, l’importance de la mise à jour est déjà claire :

Impact sur des mots-clés spécifiques de la Core Update de juin (flèche rouge la plus à droite) par rapport à d’autres mises à jour non confirmées plus tôt dans l’année. Source: Mordy Oberstein (Twitter)

7 juin

Le 7 juin, les changements étaient visibles dans le monde entier.

Dan Petrovic, de Dejan SEO en Australie, a noté que cette mise à jour majeure s’annonce comme l’une des plus importantes depuis décembre 2020, et que les changements étaient visibles dans les domaines .au avant même qu’ils ne commencent à être mesurables dans les domaines .com.

Le compte twitter allemand de Sistrix a également observé les premiers changements dans les résultats de recherche, affirmant que de nombreux secteurs affectés n’étaient pas ceux que nous avons vus récemment, ce qui pourrait distinguer cette Core Update des précédentes. Comme ils l’ont déclaré, « Cela indique que Google utilise de nouvelles approches pour classer les domaines et ne se contente pas d’alimenter les anciens algorithmes avec de nouvelles données. »

Certains sites ont commencé à voir un mouvement plus significatif, comme Stephen Hockman l’a noté pour ce site, où le trafic a presque doublé :

Source: SEO Chatter Blog (Twitter)

8 juin

Contrairement à certaines observations des jours précédents, Lily Ray a constaté « un grand mouvement » parmi les sites d’évaluation de produits pendant cette mise à jour (en particulier dans les catégories technologie / électronique grand public) », notamment avec des sites qui ont été impactés par la Core Update de décembre 2020.

Glenn Gabe continue également à suivre les changements et, comme Lily, il a remarqué des changements impressionnants sur certains sites, tant positifs que négatifs.

Nous avons également un conseil d’initié sur la mise à jour actuelle de l’algorithme :

Que faire si votre site Web est affecté par une Core Update?

Si vous voulez une petite astuce pour savoir si vous avez été affecté ou non, Lily Ray vous rappelle de vérifier votre onglet Discovery dans la GSC – les mises à jour principales peuvent affecter votre visibilité dans cet onglet.

Mais si vous avez été affecté par une Core Update et que vous ne savez pas quoi faire ensuite, les informations officielles de Google de 2019 soulignent les meilleures pratiques.

Cependant, avec cette mise à jour, Kristine Schachinger a publié quelques conseils pour diagnostiquer une baisse de trafic associée à une mise à jour majeure :

  1. Allez sur GSC. Comparez X jours avant la baisse & X jours après la baisse.Recherchez les requêtes qui ont été dévaluées. Pourquoi ? Les CU affectent les sites au niveau des requêtes. c’est-à-dire qu’ils savent ce qu’est une requête YMYL… Commencez par là. Cherchez les termes racines.

    Ainsi, si toutes mes pages dévaluées contenaient “champignons”, cherchez « champi ». C’est un terme racine. Ensuite, prenez ces pages et passez-les dans un crawler pour rechercher les problèmes techniques graves, en particulier la vitesse des pages, les boucles de redirection, etc. Corrigez-les.

  2. Vérifiez également que les requêtes ne changent pas. Google peut déplacer votre terme vers une requête plus longue et moins fréquentée. Ex. « légumes de saison » pourrait devenir « liste de légumes de saison ». Rédigez un nouveau contenu pour le terme précédent. Ajoutez des pages piliers si vous n’en avez pas.
  3. Enfin, vérifiez la bonne architecture du site. Si elle n’existe pas, créez-la. Ces trois éléments ont permis de récupérer suite aux mises à jour tous les sites sur lesquels j’ai travaillé. La plupart d’entre eux sont dans le domaine technique.
  4. Commencez TOUJOURS par la partie technique. Si Google ne peut pas explorer et indexer correctement votre site, le reste n’a pas d’importance :).

Ce conseil est très similaire à celui que Koray Tuğberk GÜBÜR donne dans son article sur la façon de gagner à chaque Core Update de Google.

En outre, le conseil de Kristine de se concentrer sur les modèles généraux liés aux requêtes, plutôt que sur les détails techniques du cas spécifique ou de l’historique de votre site, prend tout son sens dans le contexte d’une mise à jour qui ne cible pas de sites spécifiques. N’oubliez pas que les Core Updates ne pénalisent pas votre site pour quelque chose de spécifique que vous avez ou n’avez pas fait.

Enfin, gardez à l’esprit que certains des changements que vous constatez actuellement pourraient être annulés par la seconde moitié de cette mise à jour, qui arrivera en juillet.
Cependant, certains changements peuvent affecter le cœur du fonctionnement de la recherche et peuvent avoir un impact plus large sur la recherche et le classement des sites Web. Depuis fin 2019, Google a commencé à annoncer les Core Updates avant qu’elles ne soient mises en production, ce qui permet aux SEOs d’avoir une longueur d’avance avant que l’impact ne commence à se faire sentir.

[Étude de cas] Gérer le crawl du robot de Google

Avec plus de 26 000 références produit, 10001pneus avait besoin d’un outil fiable pour surveiller leur performance SEO et s’assurer que le budget de crawl de Google était bien dédié aux bonnes catégories et aux bonnes pages. Découvrez comment OnCrawl les a aidé à contrôler le comportement de Google et à optimiser le budget de crawl du sites e-commerce.
Rebecca travaille comme Product Marketing Manager chez Oncrawl. Elle est passionnée de NLP et de modèles informatiques de langage, ainsi que des systèmes de tout type et leur fonctionnement. Elle n'est jamais en manque de sujets techniques à partager, et elle croit dans l'importance de l'évangelisation des technologies et de l'utilisation des données pour mieux comprendre le référencement. Elle contribue régulièrement au blog Oncrawl.
Sujets en lien :