Lors du lancement d’un nouveau site web, il existe des éléments SEO que vous devez surveiller si vous souhaitez que vos pages soient indexées et trouvées dans les résultats de recherche. Connaître ce que vous devez mettre en place est important si vous désirez recevoir du trafic et convertir.
Le SEO est une stratégie sur le long-terme mais vous pouvez positionner votre site web rapidement si vous maîtrisez les bonnes techniques et vous concentrez sur les bons éléments en utilisant les bons outils.
Cet article vise à fournir un guide avec des basiques SEO afin de bien positionner votre site dans les SERPs. A la fin de l’article, vous pourrez profiter d’un essai gratuit de 30 jours avec OnCrawl pour vérifier si ces éléments ont bien été installés.

1- Choisissez votre nom de domaine

Choisir le bon nom de domaine est une étape importante pour un nouveau site web. Vous devez vous concentrer sur :

  • L’orthographe : soyez sûrs que le nom de votre entreprise ne porte pas à confusion. Si votre cible ne peut pas facilement vous trouver, vous manquerez des chances de recevoir du trafic et de convertir. Choisissez un nom de domaine court, facile à écrire et unique ;
  • Les mots-clés : vous pouvez inclure vos mots-clés principaux dans le nom de votre domaine mais ce n’est plus aussi important depuis la mise à jour Exact Match Domain de Google qui punit les stratégies de sur-optimisation de mots-clés dans les noms de domaine ;
  • Le branding : avoir le nom de votre marque dans votre nom de domaine est important pour construire votre crédibilité. Les utilisateurs seront plus susceptibles de vous faire confiance si votre site web ressemble à quelque chose comme www.mon-entreprise.com plutôt qu’à www.keyword-keyword.com.

2- Trouvez les bons mots-clés

Lancer un nouveau site web concerne également les mots-clés et la manière dont votre cible va vous trouver. Vous devez donc réaliser une recherche de mots-clés et savoir ce que votre audience tape lorsqu’elle recherche votre produit ou service. Vous devez vous concentrer sur :

  • La portée du mot-clé : ne retenez pas des mots-clés trop larges. L’erreur principale est de choisir des mots-clés qui sont trop génériques ou trop courts surtout lorsque vous évoluez sur un secteur très concurrentiel. À la place, choisissez des mots-clés de longue-traîne qui ne sont pas autant en concurrence. Vous aurez de meilleures chances de vous positionner dans les SERPs car il y aura moins de résultats ;
  • Le volume de trafic du mot-clé : ne soyez pas trop spécifique avec de longs mots-clés qui seront trop restrictifs pour générer du trafic. À la place, prenez des mots-clés souvent utilisés par votre audience pour rechercher votre type d’entreprise ;
  • La pertinence du mot-clé : vous devez choisir des mots-clés qui sont en lien avec le trafic de votre site web et pertinent pour votre cible ;
  • La diversité de mots-clés : n’essayez pas de vous positionner seulement pour un seul mot-clé mais enrichissez votre base de données avec un panel de possibilités plus large ;
    Moz a partagé un guide sur la recherche de mots-clés pour trouver les bons.

3- Écrivez votre contenu

Le contenu fait parti des 3 critères principaux de référencement en 2016 et des éléments SEO qui méritent une réelle attention. Le contenu est le point de rendez-vous entre vos clients et Google. Le contenu de votre site web inclut aussi bien les pages web que les articles de blog, les images ou les FAQs.
Avec votre liste de mots-clés, vous pouvez commencer à écrire votre contenu en les incluant (mais intelligement). Les robots de Google crawlent votre site web et votre contenu afin de comprendre sa thématique et le positionner dans les SERPs en fonction de vos mots-clés. Votre contenu devrait :

  • Être unique et qualitatif
  • Être pensé pour votre utilisateurs en premier
  • Être utile et engageant

Ensuite, certaines parties de votre contenu nécessitent une attention particulière :

  • Votre titre : il doit être incitant, engageant et inclure des mots-clés ;
  • La longueur : il existe une corrélation entre le contenu riche et long et le nombre de liens qu’un article reçoit. Les articles avec plus de 800 mots environ ont tendance à mieux se positionner ;
  • Le caractère unique : vous devez avoir du contenu unique car Google pénalise le contenu dupliqué interne car il a du mal à indexer la version originale. Vous pouvez lire notre guide sur le sujet.

4- Optimisez le code

Les moteurs de recherche ont besoin de rapidement et facilement comprendre la structure et le contenu de votre site web. Votre code est donc un élément central afin de rendre votre site web facilement compréhensible. Vous devez vous concentrer sur :

  • La structure de vos URLs : Les URLs doivent être courtes, concises et clairement souligner le sujet de votre page afin de faciliter son indexation. Customisez vos URLs et débarrassez vous des marques de ponctuations, des mots liaison et de tout autre caractères inutiles ;
  • Incluez une redirection depuis les versions non-www vers celles en www ;
  • Utilisez une balise canonique. Elles informent les moteurs de recherche sur la version originale d’un contenu et sur ses duplicatas afin d’indexer la première. Insérez une balise rel=canonical dans votre URL ;
  • Créez une carte de site XML. Elle aide les moteurs de recherche à comprendre la structure de votre site en incluant toutes les pages de votre site. Créez en une avec des outils comme XML Sitemap Creator et soumettez là ensuite à Google Webmaster Central afin que les moteurs de recherche puissent crawler et indexer votre site rapidement.

La balise titre

La balise titre est l’un des éléments SEO utilisés pour positionner une page. Elle décrit le sujet de votre page dans les SERPs et aide l’utilisateur à avoir un rapide aperçu du contenu de celle-ci. Mais elle aide également les moteurs de recherche à positionner votre page pour une requête en particulier. Votre balise titre devrait :

  • Inclure le mot-clé principal de votre page ;
  • Être unique et attirante ;
  • Être concise et courte (entre 42 et 60 caractères) afin d’éviter d’être coupée.

La meta description

La meta description apparaît également dans les SERPs et résume le contenu de votre page. Elle n’a aucun impact direct sur votre SEO mais peut convaincre les utilisateurs de cliquer sur votre résultat. Elle a ainsi un impact sur votre taux de clic et votre trafic. Votre meta description devrait :

  • Être unique ;
  • Inclure vos mots-clés ;
  • Être comprise entre 100 et 150 caractères ;
  • Inclure un call-to-action.

Voici comment notre balise titre et description apparaissent dans les SERPs pour OnCrawl :

éléments SEO à surveiller

Les balises Hn

Elles organisent votre contenu et informent les moteurs de recherche sur le sujet de votre contenu. En allant de h1 à h6, il est donc logique de suivre cet ordre et de ne pas passer par exemple de h1 à h4. Vos Hn devraient :

  • Toujours inclure un h1 ;
  • Inclure des mots-clés.

Les balises Alt

Les balises Alt permettent de décrire une image car les moteurs de recherche ne peuvent les comprendre sans texte. C’est une courte description où il est possible d’inclure des mots-clés et ainsi augmenter les opportunités de se positionner les résultats de Google Image. Vos balises alt devraient :

  • Être pertinentes et ne pas utiliser de techniques douteuses de mots-clés ;
  • Être uniques.

Le maillage interne

Le maillage interne consiste à lier d’autres pages de votre site depuis un de vos articles de blog par exemple. C’est utile pour donner à vos lecteurs des informations complémentaires à propos d’un sujet et afin de faciliter le travail de crawl des robots. Il aide également à réduire le taux de rebond de votre site car les lecteurs peuvent ainsi continuer à se balader sur vos pages si votre maillage interne est pertinent et informatif. Votre maillage interne ne devrait pas :

  • Se reposer sur un seule ancre de texte ;
  • Inclure plus de 2 liens internes pas page ;
  • Être réalisé à partir de liens cassés.

#5- Paramètres techniques

Installez Google Analytics

Comment pouvez-vous savoir si vos efforts SEO portent leurs fruits sans un outil d’analytic ? Combien de visiteurs votre site reçoit-il par mois ? Quelles pages sont les plus populaires ? Combien de temps vos utilisateurs passent-ils sur votre site ? Est-ce que votre taux de rebond est élevé ? Ce sont juste quelques métriques potentiellement mesurables. Google Analytics est un très bon choix car il est gratuit, facile à mettre en place et à utiliser et fournit de nombreuses informations utiles à propos du comportement de vos utilisateurs sur votre site.

Installez Google Webmaster tools

Cela vous permet de savoir qui lie vers votre site, quels termes de recherche les visiteurs envoient vers votre site, si votre site a des problèmes qui nécessitent d’être rapidement réparés et bien plus. Cependant, ces données ne sont pas exhaustives et ont besoin d’être soutenues par un crawler SEO.

Installez un plugin SEO

Si votre site web fonctionne sous WordPress, un plugin SEO est un bon partenaire pour faciliter vos efforts. Des plugins comme Yoast ou All in one SEO sont en partie gratuits, faciles à utiliser et sont fournit avec tout ce dont vous avez besoin pour vos optimisations SEO.

Utilisez un robots.txt

Utiliser un robots.txt aide les moteurs de recherche à connaître les parties de votre site web à ignorer ou crawler. Il inclut une liste de commandes allow et disallow afin de dire quelles pages peuvent ou non être récupérées. Les pages exclues du fichier n’apparaissent pas dans les résultats de recherche. Ne tombez pas dans le piège d’empêcher votre site d’être indexé. Certains webmasters utilisent la commande “disallow: /” pendant que leur site est en développement mais il est important d’enlever cette commande lorsque votre site est en ligne avec qu’il soit indexé et qu’il reçoive des visiteurs.

6# Construisez des liens

Les liens sont une partie essentielle lorsque vous lancez un nouveau site car ils peuvent améliorer votre SEO. En effet, Google considère un site web avec des liens qualitatifs digne de confiance. Puisque le moteur de recherche souhaite offrir la meilleure expérience possible à ses utilisateurs, être vu comme un site de qualité vous donnera un petit boost dans les résultats de recherche. Votre stratégie de link building devrait :

  • S’appuyer sur du contenu utile. Créer des infographies ou réaliser du guest blogging est une bonne stratégie pour créer du contenu que les utilisateurs ont envie de partager ;
  • S’appuyer sur la promotion de votre contenu à la bonne cible ;
  • S’appuyer sur la construction de relation avec des influenceurs afin de les convaincre de partager votre contenu et d’y lier.

Nous avons récemment écrit un article à propos du link building en 2016. Vous pouvez y jeter un oeil afin de connaître ce qui fonctionne de nos jours. Vous pouvez également utiliser des outils comme Majestic ou Ahrefs pour gérer vos liens.

7# Surveillez l’après lancement

L’accessibilité

L’architecture de votre site a besoin d’être pensée en terme d’expérience utilisateur afin d’éviter un taux de rebond élevé et de faibles conversions. Utilisez votre site web comme si vous étiez client et détectez tous les points faibles susceptibles de diminuer les performances d’accessibilité.

La vitesse du site

La vitesse d’un site a également un impact sur l’expérience utilisateur et votre SEO. Il y a quelques points qui peuvent diminuer le temps de chargement de vos pages comme les images, les widgets, votre code, etc. OnCrawl analyse la vitesse de vos pages et identifie celles concernées.

Le compatibilité mobile

Avoir une version mobile n’est aujourd’hui plus une option car c’est un important facteur de positionnement. De plus, le trafic mobile a dépassé celui sur desktop en 2016. Vous devriez donc tester votre site sur tout type d’appareil et être sûr que vous ne rencontrez pas de problèmes. Vos analytics peuvent vous le dire : si vous remarquez un taux de rebond haut en provenance de votre trafic mobile, c’est un signal d’alarme plutôt clair.

Comment OnCrawl peut-il vous aider ?

OnCrawl est un crawler SEO vous aidant à surveiller vos performances SEO au regard des dernières mises à jour des moteurs de recherche. Lorsque vous lancez un nouveau site web, OnCrawl vous aide à auditer vos performances SEO et à détecter des pistes d’amélioration au sein de votre HMTL, votre contenu (et spécialement votre contenu dupliqué et similaire), vos performances, votre architecture et vos liens.
Démarrez votre essai gratuit de 30 jours (et sans engagement) pour analyser votre site web !