Keyword - OnCrawl blog

Comment calculer le ratio parfait d’un texte d’ancrage ?

11 janvier 2018 - 4  min de lecture - par tom
Accueil > SEO Thoughts > Comment calculer le ratio parfait d’un texte d’ancrage ?

Commençons par le commencement, la stratégie que je m’apprête à vous révéler me donne un avantage injuste par rapport à ma concurrence, et après avoir lu cet article, vous serez capable d’emporter cette technique et de l’implémenter à vos efforts SEO afin de dominer vos propres SERPs.
Calculer le parfait ratio des textes d’ancrage pour votre mot-clé est quelque chose que de nombreux SEOs n’incluent pas dans leur stratégie. Obtenir un ratio correct pour la distribution du texte d’ancrage peut faire la différence entre être bloqué sur la page 2 et dominer la page 1.
Le guide suivant vous garantira que vous êtes sur la bonne voie et que vous ne vous exposez pas à une pénalité Google pour sur-optimisation des textes d’ancrage.
À ce stade, je suis sûr que vous vous êtes déjà demandé “A quoi devrait ressembler mon ratio de texte d’ancrage ?”.
Google révèle ses intentions pour chaque mot-clé à travers toutes les pages de résultats de recherche. Vous pouvez prendre ces données et, en faisant de l’ingénierie inversée, vous obtiendrez votre ratio parfait d’optimisation du texte d’ancrage.

Que font les SEOs avec leurs textes d’ancrage ?

Le conseil qui provient de nombreux professionnels SEO est de conserver une distribution naturelle de texte d’ancrage, et ressemblant habituellement à celle-ci :

  • 50 % d’ancres URL/de marque. Par exemple, une ancre de marque pour votresite.co.uk serait “Votre Site”. Les ancres d’URL sont des variantes de l’URL nue : votresite.co.fr, https://votresite.co.fr, www.votresite.co.fr, etc.
  • 25 % d’ancres sujet. Ces ancres sont vagues et sont une niche spécifique, par exemple : “marketing digital” et “web design”.
  • 15 % d’ancres diverses. Par exemple, “Lire plus” , “Voir le site web” , “Cliquez ici”, etc…
  • 10 % d’ancres de longue traîne et mot-clé. Par exemple : “search engine optimisation” , “qu’est-ce que le SEO , “Service SEO”.

Alors que de nombreuses personnes s’attèlent à garder leur ratio d’ancres aussi près de cette distribution que possible, je vois beaucoup de sites optimiser leurs ancres sans aucune direction.
C’est en fait normal de trouver que le site web d’une entreprise n’adhère pas à ces recommendations. Afin de perpétuer ses devinettes SEO, Google rend ses classements aléatoires. De cette manière, il nous brouille les pistes sur ce qu’il faut pour être classé dans les SERPs verticaux. Google a breveté cette technique en tant que Random Documents Patent. Retrouvez plus d’informations ici si vous le souhaitez.

Prenons un exemple concret de cette technique

L’image ci-dessous représente la distribution du texte d’ancrage pour un site qui se classe en page 1 pour les mots-clés “web design London” :

texte d’ancrage
Vous pouvez voir que le profil du texte d’ancrage du site ne ressemble en rien à la distribution précédemment recommandée. C’est pour cette raison que vous ne devez pas adhérer à ces recommandations.
Ce que vous devriez faire est tellement scientifique et techniquement astucieux que vos cerveaux vont exploser lorsque j’aurais révélé mon astuce. Je plaisante évidemment, c’est facile à réaliser lorsque vous savez comment faire.

Réalisez une ’ingénierie inverse des ratios du texte d’ancrage existants de tous les sites en page 1.

C’est tout ce qu’il y a à faire ! Poussez votre mot-clé ciblé dans Google, regardez les ratios du texte d’ancrage de tous les sites en page 1 pour ce mot-clé, prenez la distribution moyenne du texte d’ancrage pour chacun d’entre eux et ensuite, devinez quoi, vous obtenez le ratio d’ancrage exact que Google souhaite voir.

Comment obtenir ces données ?

Analysons les étapes que vous devez suivre pour trouver le ratio du texte d’ancrage idéal pour vos mots-clés ciblés :

  • Pour votre mot-clé ciblé, prenez une liste des pages qui se classent en page 1 pour ce mot-clé. Le top 5 suffira, mais vous pouvez toujours calculer le top 10 si vous le souhaitez.
  • Insérez chaque page dans votre outil favori d’analyse de liens (personnellement, j’utilise Majestic.com) et exportez toutes les données des textes d’ancrage pour cette page comme sur la capture d’écran ci-dessous :

texte d’ancrage

  • Une fois que toutes vos données ont été exportées dans un document excel, catégorisez toutes les ancres par type (marque, sujet, divers, longue traîne).

Ajoutez tous les types ensemble pour chaque site et calculez le ratio moyen pour cette catégorie et voilà, vous avez votre ratio de texte d’ancrage parfait pour votre mot-clé !

Écrasez vos SERPs, maintenant !

N’attendez pas la semaine prochaine pour mettre cette stratégie en action. J’ai obtenu des résultats considérablement impressionnant en utilisant cette méthode. Je pense qu’il s’agit de la différence entre un classement en page 2 et un classement en page 1. Cela fonctionne comme un enchantement.
Si votre on-page est au point, que vous avez gardé vos liens pertinents et que votre vitesse est constante, cette astuce va vous faire prendre un très bon virage.
Si vous avez besoin d’aide pour vos efforts marketing, vous pouvez me contacter à mon agence Bright Design, ou m’envoyer un tweet à @tlivingstoneseo. Je serai ravi de décortiquer les problèmes que vous rencontrez.

Tom a pris le virage du SEO il y a 5 ans et a un penchant particulier pour disséquer des données qui permettent d’obtenir de puissants résultats. Il dirige l’équipe de recherche de Bright Design qui est spécialisée dans les stratégies de référencement local à travers de multiples niches. Suivez-le sur Twitter @tlivingstoneseo ou connectez-vous avec lui sur LinkedIn
Sujets en lien :