Le Knowledge Graph de Google a été lancé en mai 2012 afin de fournir aux internautes un accès plus facile aux informations concernant des faits, des personnes et des choses dans les SERPs en termes d’entités et de relations et non pas seulement en termes de mots-clés.

Search Engine Journal nous révèle que ce graphe est:

un terme technique utilisé pour décrire comment une série d’objets sont connectés. Google a utilisé un graphe de liens pour modéliser comment les pages sont liées les unes aux autres dans le but de déterminer lesquelles sont populaires et pertinentes pour des recherches en particulier. Facebook a utilisé un graphe social pour comprendre comment les personnes sont connectées. “Knowledge Graph” est le terme utilisé par Google pour la manière dont il construit les relations entre différentes personnes, lieux et choses et rapporte des faits à propos de ces entités.

Le Knowledge Graph de Google fonctionne pour des entités notables comme les personnes célèbres, des faits importants et affiche les informations liées à ces contenus. Mais il est aussi lié à votre contenu et à celui d’autres sites ou de concurrents. Un site e-commerce devrait utiliser cette fonctionnalité pour optimiser sa présence sur les résultats des moteurs de recherche et contrôler ses résultats de marque.

A quoi ressemble le Knowledge Graph de Google ?

Prenons l’exemple de Nike:

nike knowledge graph

Presque tous les résultats appartiennent à Nike, la liste locale, le site corporate, les lieux les plus proches, les profiles sociaux. Il n’y a qu’un seul résultat qui n’est pas détenu par Nike ; il s’agit de l’article de Yahoo Finance. Ce type de Knowledge Graph est très bon pour une marque car le visiteur est susceptible de cliquer uniquement sur un contenu appartenant à la marque.

Comment l’optimiser ?

Le Knowledge Graph est une combinaison de schema.org et de profile Google+. Voici les paramètres réglables:

  • Votre logo: vous devriez définir quel logo devrait être affiché dans le Knowledge Graph et où il devrait conduire les visiteurs. Il peut par exemple rediriger vers votre page Google+. Jetez un coup d’oeil aux règles officielles Google en matière de logos.
  • Votre numéro de téléphone: il peut être utile pour vos visiteurs. En l’affichant dans les SERPs, grâce au markup “organisation”, vous éviterez aux personnes de chercher votre numéro de téléphone au sein de votre site. Vous pouvez ajouter plusieurs numéros. Le guide officiel des contacts Google vous apportera plus d’informations.
  • Vos réseaux sociaux: vous pouvez les afficher dans les SERPs. De Facebook, Twitter, Google+, Instagram, Youtube, LinkedIn à Myspace, vous pouvez en ajouter jusqu’à 5 d’entre eux. Pour régler vos profils sociaux, rendez-vous sur le guide des profiles.
  • Vos posts Google+ récents: en intégrant votre compte officiel Google+ dans le Knowledge Graph, vos derniers posts devraient être affichés dans les SERPs. C’est une bonne façon de partager votre contenu avec une audience plus large et non pas seulement avec les seuls utilisateurs de Google+. Il sera également plus facile de vous suivre directement depuis les SERPs.

Comment apparaître dans le Knowledge Graph?

Il n’existe pas de science exacte sur comment Google décide ou non de vous faire apparaître dans ses résultats. Dans la plupart des cas, une marque doit être suffisamment connue pour y figurer. Et par connue, Google entend combien de temps cette entité est source de discussions sur le web. Même si il n’y a pas de règles spécifiques sur son fonctionnement, certaines marques ont partagé leurs astuces et attributs communs:

  • Certaines entités ne sont pas bien connues de la majorité. Elles sont des entreprises notables qui opèrent sur des marchés en bourse par exemple. C’est un facteur de succès que Google prend en compte pour son Knowledge Graph.
  • Si votre marque apparaît dans Wikipédia, c’est le signe pour Google que votre entité est assez importante pour figurer dans le panel du Knowledge Graph.
  • Si des utilisateurs sont à la recherche de votre marque, cela peut vouloir dire que votre entreprise suscite l’intérêt et que donc Google pourrait être susceptible de créer un Knowledge Graph pour votre marque.
  • Un compte Google+ actif peut aider à apparaître dans le Knowledge Graph. Si Google repère que vous postez régulièrement et que vous détenez une communauté solide, vous pourriez voir votre marque considérée comme assez importante pour figurer dans le Knowledge Graph.
  • Augmenter votre performance de recherche organique à l’aide d’une stratégie marketing de contenu puissante peut aider à booster votre notoriété, donc votre trafic et ainsi créer un Knowledge Graph.