Real life SEO header Uplix

La vraie vie du SEO chez Uplix : Une entreprise avec une vision différente

12 juillet 2022 - 9  min de lecture - par Danielle Escaro
Accueil > SEO Thoughts > La vraie vie du SEO chez Uplix

Nous avons échangé avec Emmanuel de Vauxmoret, CEO d’Uplix, dans le cadre de notre projet visant à partager ce que les spécialistes du SEO font au quotidien dans leur travail.

Écoutez l’interview complète, le tout premier podcast de notre série « La vraie vie du SEO » ou lisez les moments clés ci-dessous.

 

J’ai commencé à découvrir le secteur du SEO en 2003. Comme Google est arrivé en 1998, on peut dire que j’étais un peu au bon endroit au bon moment puisque c’était les années 2000 et donc l’essor d’internet.”

Le début d’une carrière dans le SEO à la naissance d’internet

Emmanuel de Vauxmoret

Emmanuel a eu la chance d’entamer une carrière passionnante dans le domaine du SEO à la naissance de ce que nous savons maintenant être l’internet.

Son parcours est assez linéaire : après son Bac S, il a débuté une carrière de consultant suivi par quelques stages autour du développement web.

C’était l’époque des balbutiements de l’internet : les langages web, comme le PHP, sont nés et il a eu la chance de commencer avec.

“Je faisais un peu de développement et j’ai pu me les approprier tranquillement. Mon travail en tant que développeur m’a beaucoup aidé dans mon mindset un peu technique, un peu orienté digital.”

Une création d’entreprise avec une vision différente

Après avoir occupé différents postes de Chef de Projet Digital, Emmanuel a ensuite choisi de se spécialiser dans le SEO.

Environ quinze ans plus tard et deux expériences significatives chez iProspect puis directeur général d’Eskimoz, Emmanuel a lancé sa propre entreprise.

Emmanuel : Quand j’ai pris la direction d’Eskimoz, c’était une société de cinq personnes. Je l’ai fait grandir en termes de nombres d’employés – en passant de cinq à environ 60 personnes – ainsi qu’en termes de chiffre d’affaires – à hauteur de 5 millions d’euros.

C’était une belle expérience, mais c’est devenu une grosse société, et je voulais changer pour plutôt refaire du “sur mesure” avec mes clients. C’est pour cela que j’ai créé Uplix ; j’avais envie de faire quelque chose de très différent de ce qui existe déjà sur le marché.

L’appel du SEO

Oncrawl : Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier qui vous a attiré vers le SEO ?

Emmanuel : Oui, et c’est très simple, mais avant que je puisse répondre, il faut se remettre dans le contexte. À l’époque, entre 2005 et 2010, le web était quelque chose de complètement nouveau. C’est comme si on parle aujourd’hui du bitcoin à nos parents ; ils ne connaissent pas. Et c’est pareil, le web et l’internet, ils étaient tout nouveaux.

Alors, pourquoi j’ai choisi le SEO ? Parce que j’ai eu des expériences du développement web, j’ai fait des sites très vite et j’ai eu l’expérience de faire du SEO technique. Avec chaque modification que j’ai apportée ou avec l’addition de nouveau contenu, j’ai tout de suite vu l’impact. Je voulais continuer à voir comment faire toujours mieux. J’ai mordu à l’hameçon et je n’ai jamais arrêté depuis.

La haute couture du SEO

Depuis 2020, Emmanuel gère Uplix, une agence SEO nouvelle génération, spécialisée dans le référencement naturel.

Oncrawl : Après quinze ans dans le SEO, votre travail a dû évoluer. Est-ce que vous pouvez nous dire en quoi consiste votre travail aujourd’hui ?

Emmanuel : Aujourd’hui, pour faire très simple, mon travail est de générer de l’acquisition pour mes clients. En fin de compte, ils viennent chercher notre expertise afin d’avoir plus de visites et par conséquent augmenter leur chiffre d’affaires. Et ça fonctionne bien puisqu’on arrive à leur proposer un enchaînement qui fait qu’on arrive à nos fins quasiment à chaque fois.

Oncrawl : Quand vous avez un nouveau client, est-ce qu’il y a quelque chose que vous trouvez le plus important à expliquer en ce qui concerne le SEO ?

Emmanuel : Oui, c’est très important d’expliquer que le SEO, ça demande du temps et qu’il ne faut pas écouter les gens qui souhaitent te vendre du rêve. Nous avons mis en place des outils de R&D extrêmement poussés afin de sortir un peu des recommandations traditionnelles. Nous nous efforçons d’offrir à nos clients des recommandations plutôt ‘haute couture’ et pour voir des résultats, ça prend du temps.

Le SEO Technique chez Uplix

Oncrawl : Est-ce que le prédictive ranking est l’un de vos projets le plus important en ce moment ou vous travaillez sur d’autres choses ?

Emmanuel : L’un de nos trois piliers chez Uplix est la R&D, et donc des outils comme le prédictive ranking. Dans la R&D, on y met beaucoup d’énergie, mais on travaille également sur d’autres projets.

Nous avons par exemple des outils de maillage interne automatisés ainsi que des audits sémantiques qui sont générés automatiquement. Nous avons aussi des outils qui permettent de faire des tableaux de bord très avancés basés sur la Search Console.

Je pourrais en parler très longtemps, mais on dépense beaucoup d’énergie en R&D parce qu’on souhaite proposer quelque chose qu’on ne trouve pas forcément chez les autres agences, autrement dit, du sur mesure.

À quoi ressemble le SEO d’après vous

Après avoir passé beaucoup de temps à travailler dans le domaine du SEO, Emmanuel a développé des idées spécifiques sur ce secteur.

Oncrawl : Dans tout ce que l’entreprise fait, dans tout ce que vous faites, qu’est-ce que vous préférez ?

Emmanuel : Ce que je préfère c’est de hacker Google. Ce qui m’amuse c’est d’analyser le comportement de Google vis-à-vis de mes clients pour trouver des recommandations qui sont vraiment “bankable”. J’aime chercher et tester afin qu’on puisse aller plus loin et qu’on puisse proposer des solutions très chirurgicales, très sur mesure. Et en faisant cela, on arrive à avoir des résultats impressionnants.

Oncrawl : Sur votre site, on a pu noter que vous travaillez beaucoup avec le SEO, l’UX et le CRO. Quel est le lien entre les trois et pourquoi sont-ils aussi importants?

Emmanuel : Dans nos recommandations, l’importance de l’expérience utilisateur et l’optimisation du CRO est extrêmement importante parce que finalement, si on oublie ces aspects, on va passer complètement à côté de notre métier.

L’UX et le CRO sont des points essentiels qui ne sont pas forcément du SEO, mais il ne faut jamais les oublier. Il faut aussi penser à nos clients en permanence et bien comprendre leurs objectifs et être capable de bien cerner où ils souhaitent aller.

Oncrawl : Est-ce que vous pensez que c’est l’aspect le plus difficile dans votre travail ?

Emmanuel : Non, le plus difficile dans mon travail c’est d’être classé et d’avoir des résultats. Mais je pense que la deuxième chose dans cette liste de difficultés est sûrement de maintenir la relation avec son client.

Oncrawl : En parlant des clients, est-ce qu’il y a des résultats dont vous êtes le plus fier ?

Emmanuel : Je pense que la Maaf est ma plus belle fierté parce que c’est un client qui m’a suivi tout au long de ma carrière. J’ai changé d’entreprise trois fois dans les dernières années et ils m’ont suivi à chaque fois. Je pense que concrètement, ce qui est très important pour ce client est la qualité de mon travail, et ça c’est une belle réussite pour moi.

En outre, je suis aussi très fier parce que c’est le mieux classé dans Google parmi tous les assureurs et aussi celui qui a le plus de trafic. Je suis très fier de ce qu’on a pu accomplir et d’obtenir de tels résultats.

[Étude de cas] Comment convaincre de l’importance des projets SEO

À cause du nombre de liens internes pointant vers des pages historiques, les signaux du site web de Brainly diminuaient l’importance des pages les plus importantes de sa stratégie SEO. Découvrez une méthode basée sur les données pour obtenir l’accord des décisionnaires et ingénieurs pour vos projets SEO.

La pulsion pour continuer à travailler dans le SEO

Oncrawl : Y a-t-il un conseil SEO que vous donneriez à votre jeune personne ?

Emmanuel : Change rien ! En fait, je ne regrette rien et j’adore mon travail. Je suis content de mon métier et de mon parcours et je m’éclate dans ce que je fais. Mais s’il y avait un conseil que je me donnerai, c’est que j’aurais bien aimé découvrir le SEO plus tôt.

Oncrawl : Sur votre profil LinkedIn, vous avez mis la devise, “Les rapides mangent les forts.” Pourquoi est-ce votre devise ? Et qu’est-ce que cela signifie ?

Emmanuel : J’adore cette formule ! En fait, je l’ai prouvé quand j’ai travaillé chez Eskimoz en mettant en place des choses très vite, on est devenu assez fort rapidement. Essentiellement, ce que je veux dire c’est qu’en étant très efficace et très focus avec quelques bons réflexes et un peu d’expérience, si on est assez rapide, on mangera ceux qui se reposent sur leurs lauriers et pensent que tout est acquis.

Chez Uplix, on se remet en question en permanence parce que les certitudes sont les pires ennemis du business et du SEO. On évite les certitudes et on emploie plutôt une stratégie de “test and learn”.

Oncrawl : Vous avez d’autres choses à ajouter ?

Emmanuel : Je pense qu’il est important de conclure en réitérant que je n’ai pas voulu juste créer une agence SEO, je voulais créer quelque chose de différent. J’essaie vraiment de proposer à mes clients du sur mesure et j’ai envie que les gens sachent que nous sommes focalisés sur une culture du résultat, le ‘test and learn’ et l’humilité. Tout simplement, on essaie de rendre nos clients heureux.

Les points à retenir de la discussion avec Emmanuel de Vauxmoret

Notre discussion avec Emmanuel nous montre l’importance de la méthode “test and learn”. Le SEO est une discipline en évolution perpétuelle et afin d’offrir le meilleur, il est essentiel d’essayer de nouvelles méthodes et de proposer des solutions uniques.

L’une des façons dont Uplix s’efforce d’être différent est d’utiliser des techniques de recherche et de développement avancées, comme le prédictive ranking, pour aller plus loin dans la proposition des meilleures recommandations.

Enfin, Emmanuel a insisté sur sa volonté de toujours proposer des solutions sur mesure pour chacun de ses clients : ce qu’il appelle la haute couture. Le SEO est différent pour chaque client et pour chaque industrie, donc les solutions proposées doivent l’être aussi.

Nous tenons à remercier une nouvelle fois Emmanuel de Vauxmoret d’avoir pris le temps de nous parler et de nous faire part de son point de vue sur les problèmes quotidiens auxquels sont confrontés tous les SEOs.

Danielle est rédactrice de contenu chez Oncrawl. Elle est intéressée par l'apprentissage de l'industrie du référencement en constante évolution. Elle rédige régulièrement des articles pour le blog d’OnCrawl.
Sujets en lien :