3 conseils pour prioriser vos actions SEO et propulser votre business !

5 juillet 2021 - 7  min de lecture - par Adeline Lecellier
Accueil > SEO Technique > 3 conseils pour prioriser vos actions SEO

Pendant votre audit technique, vous prenez conscience du travail et des nombreuses tâches à réaliser. Vous ne savez pas par où commencer ? Prioriser votre stratégie SEO en fonction du business de votre entreprise est la règle d’or si vous souhaitez être efficace !
Les SEOs le savent, une stratégie est longue à mettre en place et les robots d’exploration ont un temps limité à consacrer à votre site.
La mise en place de vos actions SEO prennent du temps, il est important de le rationaliser.
Quel est votre intérêt de mettre en avant des pages qui ne transforment pas ?

Loin des dashboards de Google Ads, le retour sur investissement en SEO est difficile à calculer même si le choix de l’attribution du clic peut avoir un impact sur l’analyse du ROI.
L’objectif de cet article est de vous aider à vous concentrer sur les pages stratégiques de votre site.

Dans votre to-do list vous allez retrouver des problématiques :

  • de structure des pages
  • de pages orphelines
  • de contenu dupliqué
  • de status code en erreur

Élaborer un plan d’attaque pour savoir quelles actions auront le plus d’impact

Un audit SEO peut révéler beaucoup de problèmes sur votre site. Par où commencer et comment procéder ?

Segmenter en fonction de vos besoins

  • Par page type : c’est une segmentation qui va mettre en évidence la structure du site de manière simple et efficace.
    Par exemple, pour un site e-commerce ce sont les pages produits ou les pages catégories. Pour un site média, il s’agira des pages articles, listing d’articles, articles archivés.
  • Par univers : si votre site e-commerce comprend plusieurs grandes catégories, vous pouvez segmenter par univers, par ex : robe, meuble, chambre bébé.
    La saisonnalité peut aussi être un facteur déterminant dans votre segmentation : si vous travaillez avec des produits soumis à une forte saisonnalité (par exemple, des maillots de bain), la période de votre audit va être déterminante.

L’objectif est d’avoir une vue de votre site qui vous parle : dans la structure de votre site où se situent les fiches produits?

Procéder par itération

Une des problématiques classiques des sites e-commerce est de réussir à gérer une volumétrie de pages très importante. Pour mettre en place des actions SEO, il est recommandé de procéder par itération. Il s’agit de sélectionner un échantillon de pages qui convertissent, qui apportent une valeur ajoutée à votre activité et de tester vos recommandations sur cet échantillon avant de le déployer sur l’ensemble des pages.
Pour des sites e-commerce dont la volumétrie de pages est importante, cette façon de procéder permet d’éviter un changement brutal sur l’ensemble du site, et de tester l’impact business des actions SEO sur une partie du site avant le déploiement global.
Il faut se poser les bonnes questions : quelle partie de mon site est à mettre en avant en SEO ? Pour un site e-commerce, il s’agit généralement des pages catégories, pages produits…

Croiser les données de crawl avec votre trafic ou le comportement de Googlebot (si vous avez accès à vos logs)

Dans Oncrawl, l’onglet ‘Depth’ vous permet d’avoir une meilleure compréhension du comportement de Googlebot sur votre site selon la profondeur de vos pages. Selon la volumétrie des pages analysée, les résultats peuvent être très différents.
Sur notre exemple ci-dessous, on note que les pages en profondeur 1, 2 et 3 ont les plus importants taux de crawl. C’est une bonne nouvelle, cela signifie que Googlebot se focalise sur les pages les plus proches de la home page (qui devraient constituer nos pages prioritaires en SEO).

Structure de pages

Source : Oncrawl

On peut aussi observer la fréquence de crawl par jour et par profondeur, sur le graphique ci-dessous, on observe une nette différence entre la profondeur 1 (la home page) et les profondeurs suivantes. Les pages ayant les profondeurs les plus faibles sont le plus régulièrement crawlées.

Source : Oncrawl

Contenu
Nous pouvons aussi nous pencher sur la question du contenu dupliqué. En croisant les données concernant les SEO titles et les SEO visites, nous pouvons observer que nous avons plus de visites sur les pages dont le SEO Title est unique.

Source : Oncrawl
Pour continuer plus loin sur l’analyse du contenu, Oncrawl vous permet aussi de mesurer l’impact du nombre de mots par page. Regardons cette donnée agrégée par type de pages d’un site e-commerce. Les fiches produits peinent à avoir un contenu au-delà de 500 mots. Est-ce un facteur important à prendre en compte ?

Source : Oncrawl
Sur notre exemple ci-dessous, on peut faire le parallèle entre le nombre de mots par page et le nombre de pages actives (source: Google Analytics). Pour rappel, une page active est une page qui reçoit au moins une session SEO sur la période.

Source : Oncrawl

Un focus sur les pages catégories est cohérent pour un site e-commerce : ce sont des pages à mettre en avant sur les SERPs, il y a une vraie valeur ajoutée à être bien positionné dans Google.

En filtrant uniquement sur les pages catégories, on note que les pages comptabilisant moins de 800 mots reçoivent moins de visites que les pages dont le contenu se situe entre 800 et 1200 mots.

Source : Oncrawl

En observant la fréquence de crawl par jour selon le nombre de mots, cela nous confirme l’importance d’un contenu assez long pour Google.

Source : Oncrawl

Il est important de filtrer sur un template de pages précis en utilisant le base filter (menu déroulant à côté de la segmentation) pour éviter les biais dans votre analyse.

Essai gratuit de 14 jours

Découvrez dès aujourd'hui la plateforme SEO technique la plus récompensée du marché. Pas de carte de crédit requise, pas d'obligation : juste 14 jours pour accéder à la totalité de la plateforme.

Choisissez les templates de pages les plus importants

Vous savez désormais que la profondeur de vos pages a une importance déterminante pour optimiser la crawlabilité de votre site. Il s’agit maintenant de creuser un peu plus loin sur les fiches produits à travailler.

Faire un focus sur mes fiches produits

Importez vos données business : CA, marge, disponibilités des produits, … Cela vous permettra de vous focaliser sur les produits qui ont une valeur ajoutée pour votre business.
Imaginez travailler sur un échantillon de produits qui ne sont pas disponibles (stock épuisé): quelles seraient les retombées de cette action SEO ?

Source : Oncrawl

Vos fiches produits sont essentielles pour votre business, comment les segmenter pour mieux déterminer les actions SEO à mettre en place ?

En intégrant vos données via la Data Ingestion, vous pouvez établir une segmentation relative à vos KPIs spécifiques à votre business.

– Les données relatives à votre marge

Source : Oncrawl

Le graphique ci-dessus comprend l’ensemble de la structure de votre site. La partie en couleur représente les fiches produits. Les couleurs sont différentes en fonction du niveau de marge de chaque produit. Cela permet de segmenter les fiches produits d’un point de vue business.


Source : Oncrawl
Cela nous permet d’identifier certaines fiches produits en profondeur 12, 17 jusqu’à 20 qui ont une forte marge. Il semble intéressant de travailler spécifiquement sur ces pages car elles génèrent une marge importante.

Finalement, nous avons désormais une vision précise des pages sur lesquelles nous devons travailler en priorité.

Vous trouverez ci-dessous un exemple de filtres à appliquer dans Data Explorer pour chercher les pages concernées :

Source : Data Explorer Oncrawl

Scorez vos pages : de la plus stratégique à la moins stratégique

Parfois, il vous est impossible de partager ou d’intégrer certaines données relatives à votre business. Vous pouvez dans ce cas-là procéder par un scoring de vos pages. Cela vous permet de déterminer les pages stratégiques pour votre business.
Par exemple, vous pouvez établir des notes comprises entre 1 et 5 selon le degré d’importance de vos pages.

Ce score peut prendre en compte différents facteurs :

  • Le potentiel de gain
  • La difficulté à sourcer les produits (disponibilité, saisonnalité, concurrence)
  • Le taux de transformation des pages via Google Analytics

Vous pouvez utiliser le même fichier avec la Data Ingestion et ajouter un score pour chaque URL (fort, moyen, faible), ce qui évite de dévoiler les données sensibles relatives à votre business.
Vous pouvez réaliser de la même manière que précédemment une segmentation, cette fois par rapport au score que vous aurez déterminé.

Pour aller plus loin

La priorisation de vos actions SEO est capitale dans votre stratégie. Bien choisir les actions à mettre en place en priorité peut vous faire gagner beaucoup de temps mais également d’atteindre vos objectifs business au plus vite!
Cet article vous a présenté 3 conseils, mais libre à vous d’aller plus loin dans vos analyses.
La Data Ingestion n’a pas de limites, soyez imaginatif sur les datas à importer qui auront le meilleur potentiel selon votre site.

Avez-vous pensé également à analyser la synergie de vos campagnes SEO et SEA via la Data Ingestion ? 😉

Adeline Lecellier est SEO Strategist chez OnCrawl, où elle met à profit son expérience de freelance dans le service SEO. Passionnée, elle aime comprendre les enjeux business d’une entreprise afin de proposer une stratégie d’acquisition de trafic SEO qui fait sens.
Sujets en lien :