What-happens-if-Google-picks-the-wrong-canonical-URL-250px

Que se passe-t-il si Google choisit la mauvaise URL canonique ?

4 octobre 2022 - 8  min de lecture - par Deepak Sharma
Accueil > SEO Technique > Comment faire si Google choisit la mauvaise URL ?

Les URL canoniques ont pour but de protéger votre site Web des problèmes liés au « contenu dupliqué ». Mais, souvent, elles peuvent se transformer en un véritable problème si Google choisit la mauvaise URL canonique.

Si vous avez remarqué que certaines de vos pages ont disparu des résultats de recherche de Google (alors que vous remplissez toutes les conditions préalables de Google), cela peut être dû au fait que Google associe à tort une URL à une URL canonique totalement non pertinente. Cela peut être frustrant, surtout si vous essayez d’inciter les gens à visiter une page spécifique de votre site.

Si vous êtes dans la même situation et que vous vous demandez pourquoi Google ne parvient pas à choisir la bonne URL canonique pour votre page, cet article aborde tous ces problèmes avec des solutions efficaces. Lisez la suite pour trouver les meilleures solutions à ce problème récurrent.

Un bond dans le passé

Ce problème a été signalé pour la première fois par un webmaster dans les forums de Google Webmaster Help, qui a remarqué que certaines centaines de ses pages avaient disparu des SERPs de Google. Il s’est rendu compte que Google sélectionnait une URL canonique incorrecte pour certaines de ses pages, et il pense que c’est la source du problème.

L’erreur spécifique qu’il a vu dans Google Search Console est « Duplicate, submitted URL not selected as canonical ».

Il précise : « Le problème est que les deux pages ne sont pas des doublons et que le canonique sélectionné par Google ne correspond pas au canonique sélectionné par l’utilisateur. »

John Mueller, de Google, a répondu sur le forum, en indiquant qu’il s’agit effectivement d’un problème connu que l’équipe s’efforce de corriger. En attendant, il recommande aux webmasters d’utiliser l’élément de lien rel= »canonical » pour indiquer explicitement à Google quelle URL doit être considérée comme la version canonique de chaque page

Wrong canonical_seroundtable

Source: seroundtable.com

 

Si vous rencontrez ce problème, vérifiez que votre compte Google Search Console ne contient pas le message d’erreur « Duplicate, submitted URL not selected as canonical ». Vous pouvez alors utiliser l’élément de lien rel= »canonical » sur vos pages pour vous assurer que Google sélectionne l’URL canonique correcte. Toutefois, si vous rencontrez à nouveau la même erreur, le principal coupable peut être un élément caché.

Les balises canoniques : Pourquoi Google n’affiche-t-il pas l’URL correcte ?

L’une des questions les plus courantes que l’on nous pose est de savoir pourquoi Google n’affiche pas l’URL correcte de notre site Web. La réponse réside généralement dans la façon dont les balises canoniques sont utilisées.

Pour bien comprendre, examinons rapidement les balises canoniques.

Les balises canoniques sont un moyen d’indiquer aux moteurs de recherche quelle version d’une page doit être considérée comme la version « maître » ou principale. Elles peuvent être utilisées pour traiter les problèmes de contenu dupliqué, pour indiquer aux moteurs de recherche quelle version d’une page doit être indexée lorsqu’il existe plusieurs versions disponibles, et pour s’assurer que l’URL correcte est affichée dans les résultats de recherche.

Je vais vous expliquer ci-dessous comment ajouter une balise canonique.

Peu de gens sont au courant du fait que les balises canoniques peuvent être utilisées de deux façons. Premièrement, elles peuvent être utilisées dans la partie en-tête :

<link rel="canonical" href="https://example.com/" />

Deuxièmement, il peut être placé dans l’en-tête HTTP :

HTTP/1.1 200 OK

Link: <https://example.com/>; rel="canonical"

Extrait du code

Wrong canonical_Code sample

Source: boostcommerce.net

 

Si les balises canoniques ne sont pas utilisées correctement, cela peut entraîner toutes sortes de problèmes, notamment l’affichage de la mauvaise URL dans les résultats de recherche. Dans cette partie, nous allons examiner certaines des erreurs les plus courantes en matière de balises canoniques et la façon de les corriger.

Absence totale de balises canoniques

L’une des erreurs les plus courantes que nous voyons est que les balises canoniques ne sont pas du tout utilisées. Cela est souvent dû au fait que les gens ne savent pas exactement ce dont il s’agit ni comment elles fonctionnent.

Si vous avez un contenu identique ou très similaire sur plusieurs pages de votre site, il est important d’utiliser des balises canoniques pour indiquer aux moteurs de recherche quelle page doit être considérée comme la version principale. Sans balises canoniques, les moteurs de recherche devront décider eux-mêmes de la page à indexer, ce qui peut entraîner des complications.

wrong canoncial_duplicates example

 

Par exemple, supposons que vous avez un article de blog qui est disponible à la fois sur www.example.com/blog-post et www.example.com/category/blog-post. Si vous n’utilisez pas de balises canoniques, les moteurs de recherche devront choisir l’URL à indexer et à afficher dans les résultats de recherche.

Cela peut être source de confusion pour les utilisateurs, qui risquent de cliquer sur la mauvaise URL et de se retrouver sur une page qui ne correspond pas à ce qu’ils recherchaient. Cela peut également poser des problèmes pour le SEO de votre site, car les moteurs de recherche peuvent répartir l’équité des liens entre les deux pages au lieu de les attribuer à une seule.

Pour éviter cela, veillez à utiliser des balises canoniques sur toutes vos pages dont le contenu est identique ou similaire. Cela aidera les moteurs de recherche à indexer la bonne page et évitera toute confusion pour les utilisateurs.

L’utilisation des URLs relatives dans les balises canoniques

Une autre erreur fréquente est l’utilisation d’URL relatives dans les balises canoniques. Une URL relative est une URL qui n’inclut pas le nom de domaine complet, comme /blog-post ou /category/blog-post.

Le problème de l’utilisation des URLs relatives dans les balises canoniques est qu’elles peuvent être interprétées différemment par les différents navigateurs et serveurs. Cela peut également conduire à la canonisation d’une mauvaise URL.

wrong canonicals_relative URL

Pour éviter cela, utilisez des URLs absolues dans vos balises canoniques. Une URL absolue comprend le nom de domaine complet, tel que https://www.example.com/blog-post. Cela garantit que l’URL correcte est toujours canonisée, quelle que soit la façon dont les différents navigateurs et serveurs l’interprètent.

L’utilisation des paramètres dans les balises canoniques

Une autre erreur courante est l’utilisation de paramètres dans les balises canoniques. Les paramètres sont les parties d’une URL qui viennent après le point d’interrogation, comme :

?utm_source=google&utm_medium=cpc&utm_campaign=spring-sale.

Les paramètres sont souvent utilisés à des fins de tracking, mais ils peuvent également servir à d’autres fonctions, comme le tri et le filtrage du contenu. Le problème de l’utilisation de paramètres dans les balises canoniques est qu’ils peuvent modifier la direction de l’URL et conduire à la canonisation de la mauvaise page.

Il faut donc veiller à toujours utiliser l’URL canonique sans aucun paramètre. Cela garantira que la bonne page est canonisée et qu’il n’y a pas de problèmes avec le suivi ou d’autres fonctionnalités sur votre site.

Saviez-vous que Google dispose d’une Google Search Console dédiée à la gestion des paramètres ?

[Ebook] Utiliser des prévisions pour renforcer votre stratégie SEO

Découvrez différentes méthodes et résultats dans le domaine de la prévision du SEO.

L’utilisation des hashtags dans les balises canoniques

L’utilisation de hashtags dans les balises canoniques est une autre source de problèmes. Les hashtags sont les parties d’une URL qui viennent après le dièse, comme #blog-post ou #category.

Les hashtags sont souvent utilisés pour créer des liens vers des rubriques spécifiques d’une page, mais ils peuvent également avoir d’autres fonctions, comme le tri et le filtrage du contenu. Une fois encore, l’utilisation de hashtags dans le contexte des balises canoniques peut modifier la direction de l’URL.

Comment éviter cela ? Utilisez toujours l’URL canonique sans aucun hashtag pour vous assurer que la bonne page est étiquetée et qu’il n’y a aucun problème de lien ou d’autres fonctionnalités sur votre site.

Les titres des pages adressent les mauvaises pages canoniques

Parfois, le véritable coupable de toutes ces erreurs peut être tout simplement le « titre » !

Les titres qui font référence à des URLs erronées déroutent Google lorsqu’il s’agit de déterminer la page à mettre en valeur.

wrong canonical_page titles

John Mueller suggère que si vous avez affaire à plusieurs ccTLD, essayez simplement de ne pas inclure l’extension du domaine dans les titres des pages.

Autres conditions préalables

Si vous voulez résoudre un problème de balises canoniques incorrectes, la première chose à faire est d’identifier la source du problème. Il y a plusieurs endroits différents d’où peuvent provenir les signaux incorrects :

  • Le code du site Web
  • Les sitemaps
  • Les outils pour webmasters

wrong canonicals_other prerequisites

Une fois que vous avez identifié la source du problème, vous pouvez commencer à le résoudre. Si le problème provient du code du site Web, vous devrez modifier le code et vous assurer que tous les liens pointent vers les bonnes pages.

Si le problème provient des sitemaps, vous devrez soit les supprimer, soit les mettre à jour.

wrong canonicals_Search console

Enfin, si le problème vient des Webmaster Tools, vous pouvez soit mettre à jour vos sitemaps, soit utiliser l’outil « Changement d’adresse ».

Les derniers points à retenir

Les balises canoniques sont essentielles pour toute stratégie de SEO, mais elles sont souvent négligées ou mal utilisées. Si vous voulez vous assurer que vos pages sont correctement canonisées, évitez les erreurs courantes ci-dessus.

En suivant ces conseils, vous pouvez vous assurer que vous ne passez pas à côté des opportunités potentielles de trafic ou de positionnements. Avez-vous rencontré ce problème sur votre site ? Faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous et partagez votre expérience.

Deepak Sharma est un spécialiste du marketing digital stratégique et du marketing. Il aime partager ses idées sur le marketing digital et ses réflexions sur le SEO technique et stratégique. N'hésitez pas à le contacter via LinkedIn ou Twitter.
Sujets en lien :