Suivi des logs SEO en direct pour faciliter les migrations

4 mars 2021 - 6  min de lecture - par Rebecca Berbel
Accueil > SEO Technique > Suivi des logs SEO pour faciliter les migrations

L’une des difficultés des migrations de sites web est l’importance du risque en jeu. Il faut pouvoir maintenir ou augmenter le trafic et le positionnement des URLs, mais ce sont des signaux qui ne peuvent être mesurés qu’une fois la migration terminée.

Si vous aussi, vous trouvez les migrations stressantes, le monitoring des logs en direct changera la donne. Avec Oncrawl, le suivi des événements dès qu’ils se produisent grâce aux logs peut vous aider à déterminer en quelques minutes si votre migration se déroule comme prévu. Dans le cas contraire, il vous indique lorsqu’il faut intervenir rapidement pour corriger certaines choses – voire même retourner au stade pré-migration et revoir certains éléments.

Voici un bref aperçu de quelques méthodes de base qui peuvent vous faciliter la vie si vous travaillez sur une migration de site web.

Déployer votre migration et mettre en place un suivi

Préparez votre migration

Avant que le suivi des logs en direct puisse jouer son rôle, il faut avoir terminé le travail de migration proprement dit. Cela peut comprendre les étapes suivantes :

  • Vérification des points de contrôle sur une liste de migration
  • Création d’un site pré-prod pour planifier vos changements
  • Comparaison entre l’ancien site et le site pré-prod à l’aide d’un crawl over crawl
  • Correction des erreurs constatées lors du crawl over crawl
  • Mise en correspondance des anciennes URLs avec les nouvelles et mise en œuvre de votre plan de redirection

Si vous utilisez Oncrawl pour assurer le bon déroulement de votre migration, nous vous proposons également un ensemble de modèles de rapports personnalisés pour vous aider à chacune des étapes du processus.

Configurez une segmentation pour les nouvelles et les anciennes URLs

Il sera utile de pouvoir séparer les anciennes et les nouvelles URLs lorsque vous regardez les rapports des logs. Le plus simple est de créer une segmentation pour diviser les URLs de votre site en deux catégories : d’un côté les URLs de l’ancienne version de votre site qui n’existent plus sur la nouvelle, et de l’autre, les nouvelles URLs qui n’existaient pas sur l’ancienne version.


Si vous le souhaitez, vous pouvez également subdiviser ces groupes pour aller plus loin dans les détails.

Assurez-vous que les événements des logs sont disponibles dans Oncrawl

Vous devrez fournir des données des logs au moins une fois par jour, et de préférence beaucoup plus fréquemment pendant la période de migration, si vous comptez profiter pleinement des avantages du suivi en direct.

Plus les mises à jour seront fréquentes, plus les données que vous consulterez seront proches du « temps réel ». Pendant la journée de migration, effectuer une mise à jour une fois par heure vous donnera beaucoup d’informations.

Pour vérifier la fréquence à laquelle Oncrawl reçoit des informations sur vos fichiers de logs, cliquez sur « Log manager tools » :

Suivi de la réussite d’une migration : feedback immédiat

Une fois que la migration a été réalisée, vous pouvez vous attendre à des changements immédiats. Ils seront visibles dans les logs de votre serveur, par le biais du rapport « Live logs » d’Oncrawl. Au lieu d’attendre que les données soient analysées, agrégées et mises à disposition – ce qui, dans la Search Console, peut prendre jusqu’à quelques jours – vous disposez de ces informations essentielles en quelques minutes.

Le rapport Live logs est inclus dans tous les plans d’analyse de logs chez Oncrawl. Accédez au rapport dans la barre latérale gauche.

Avant de commencer, définissez la plage de dates et l’échelle, et passez à la segmentation de la migration que vous venez de créer.

Codes d’état des anciennes URLs

Lorsque la migration sera réalisée, vos anciennes URLs cesseront de répondre en 200. Au moment exact du passage au nouveau site, vous devriez voir un point de coupure. Cette coupure est impossible à voir dans les valeurs agrégées quotidiennes, mais c’est très facile dans le suivi minute par minute.

Grâce au suivi en live des logs, vous pouvez voir en quelques minutes si c’est le cas ou non. S’il y a encore des pages qui répondent en 200 ou s’il y a un pic de réponses en 404, vous saurez immédiatement qu’il y a eu un problème. Il est possible que vous ayez oublié de rediriger une partie du site.

Ce problème peut être résolu avant qu’un grand nombre de réponses 404 n’affecte l’indexation de vos pages.

Codes d’état des nouvelles URLs

Inversement, vos nouvelles URLs commenceront à répondre en 200 dès qu’elles seront disponibles. Si votre plan de redirection fonctionne correctement, cela devrait se produire rapidement, car les anciennes URLs sont redirigées vers leurs URLs équivalentes sur le nouveau site.


Les erreurs 404 et du type 5xx sont un signe que quelque chose ne va pas. Elles doivent être traitées immédiatement. Là encore, la possibilité de trouver et de corriger ce type d’erreur aussi rapidement est l’un des principaux avantages du suivi des logs en direct lors des migrations de sites web.

Trafic sur les anciennes URLs

Selon la taille et l’autorité de votre site, vous devriez commencer, dans les prochaines heures ou les prochains jours, à constater une baisse des visites de Googlebot, car Google comprend que les anciennes URLs ont été supprimées au profit des nouvelles.

À ce stade, le trafic organique devrait également diminuer, puisque les anciennes URLs devraient progressivement disparaître de l’index de Google.

Trafic sur les nouvelles URLs

Vous constaterez le contraire sur les nouvelles URLs. Vous devriez assister à une forte augmentation de l’activité de Googlebot pendant la période de migration, car Google repasse votre site en revue pour voir ce qui a changé.

Si votre site se positionne pour les recherches des images, des vidéos ou d’autres éléments qui sont explorés par des robots autres que le Googlebot standard, il peut être particulièrement utile de surveiller le moment où le trafic de Googlebot Images, par exemple, revient au même rythme qu’avant la migration.

Vous commencerez également à voir le trafic SEO arriver sur de nouvelles URLs de destination, signe ultime d’une migration réussie : ces pages sont déjà indexées et classées dans les SERPs.

Des migrations plus fluides grâce au suivi des logs en direct

L’utilisation du monitoring des logs en direct pour suivre les migrations permet de confirmer que tout se passe comme prévu. Et lorsque ce n’est pas le cas, le suivi en direct vous permet de repérer et de corriger les problèmes immédiatement, ce qui limite leur impact sur le SEO.

Le suivi en direct peut également être utilisé lors de tout autre événement majeur du site web, ou même comme un outil de surveillance quotidien pour repérer les tendances en matière de crawling, ou les corrélations entre les erreurs, le trafic et les moments de la journée.

Rebecca travaille comme Product Marketing Manager chez Oncrawl. Elle est passionnée de NLP et de modèles informatiques de langage, ainsi que des systèmes de tout type et leur fonctionnement. Elle n'est jamais en manque de sujets techniques à partager, et elle croit dans l'importance de l'évangelisation des technologies et de l'utilisation des données pour mieux comprendre le référencement. Elle contribue régulièrement au blog Oncrawl.
Sujets en lien :