Les images sont un élément essentiel de votre site web et de votre SEO. Le picture marketing est devenu une tendance globale pour tous les sites grâce à des visuels esthétiques engageants. L’optimisation de vos images ne doit pas être négligée car elle permet d’attirer des prospects à votre contenu, de réduire votre temps de chargement et de mieux vous positionner dans les résultats des moteurs de recherche.

Cet article vous offre des astuces faciles à mettre en place pour optimiser vos images façon SEO.

1# Nommer vos images correctement

Il pourrait paraître plus pratique de laisser le nom par défaut de votre fichiers image. Mais en terme de SEO, c’est désastreux. Nommer vos images avec des mots-clés qualitatifs pour mieux vous positionner est essentiel. Les robots d’indexation n’indexent pas seulement votre texte mais recherchent également des mots-clés au sein de vos images. Aussi préférez l’anglais pour renommer vos images, car c’est la langue des moteurs de recherche. De plus, pensez à ce que vos visiteurs sont susceptibles de rechercher, votre SEO vous remerciera.

2# Renseigner vos balises ALT

Les balises ALT sont un texte alternatif qui offre d’avantage de précisions sur vos images et nourrit votre SEO. Vous pouvez ainsi intégrer des mots-clés supplémentaires. Tout comme le nom de votre image, la balise ALT doit être en anglais. Attention cependant à ne pas la sur-optimiser en mots-clés car vous serez pénalisés.

3# Réduisez la taille de vos images

La durée de chargement moyen d’une page est d’environ 3 secondes sur ordinateur et de 5 secondes sur smartphone. En sachant que Google prend en compte votre vitesse de page pour vous référencer et qu’Amazon a reconnu qu’ils pourraient perdre 1.6 milliards par an si leurs pages ralentissaient d’1 seconde, vous ne devriez pas sous-estimer cette donnée.

Le chargement d’une image dépend de sa taille. Si vous avez Photoshop, vous pouvez utiliser la commande “save for the web”. Elle ajustera l’image pour une résolution web sans amoindrir sa qualité. Si vous n’avez pas Photoshop, Gimp, une alternative gratuite, fera l’affaire.

4# Utilisez le bon format pour la bonne image

Il y a deux types de fichiers utilisés pour les images sur le web. JPEG et PNG. JPEG est devenu le standard pour le web. Il offre un taux de compression élevé en gardant la bonne qualité de l’image et en offrant une taille de fichier moindre. PNG est préféré pour les images plus petites avec moins de détails et de couleurs comme les logos ou les icônes. Il a l’avantage de proposer une image avec une taille de fichier très réduite. En général, évitez le format Gifs et utilisez PNG à la place.

5# Utilisez des images uniques

Le contenu dupliqué est sévéremment puni par Google. Et cela s’applique aussi aux images. Si vous utilisez des images issues de banques qui ont été utilisées des centaines de fois, Google ne prendra pas la peine de les référencer. Matt Cutts a déclaré que les images dupliquées ne seraient pas référencées ou auraient un impact moindre sur votre positionnement. Au contraire, utiliser des images originales seraient vue comme un signal de qualité.

6# Construisez votre sitemap image

Google offre de nouvelles possibilités avec les sitemaps en incluant des supports pour les images. Vous êtes maintenant capable d’ajouter une légende, une géolocalisation, un titre et une licence pour chaque image. Cependant, soyez vigilants à ne pas utiliser vos images miniatures.

7# Evitez les cookies

Les cookies sont de petites données envoyées depuis un site web et gardées dans le navigateur de l’utilisateur lorsqu’il visite ce site. Les cookies sont souvent utilisés pour sauvegarder des données de sessions, etc. Les images contiennent aussi des cookies mais ils sont inutiles car ils ne font que réduire la vitesse de chargement d’une image et donc affecter l’expérience utilisateur. Idéalement, les images devraient être hébergées sous un domaine sans cookies de type image.monsiteweb.com. C’est très pertinent pour les sites mobiles où le temps de chargement est supérieur.