Les qualités qui font de quelqu’un un bon SEO en font aussi une excellente ressource pour l’entreprise. Les bons SEOs doivent avoir ou acquérir les compétences nécessaires pour manager des équipes de haut niveau et occuper des positions impliquant de prendre des décisions sur des projets. Même lorsqu’il n’y a pas d’équipe SEO dédiée en place, un projet SEO rassemble des collaborateurs avec des capacités variées et des backgrounds radicalement différents.

La capacité à gérer un projet impliquant différents contributeurs est non seulement requise pour le SEO mais est aussi très utile pour l’entreprise en elle-même.

Cet article est le second d’une série de 3 articles montrant pourquoi nous devons rendre le pouvoir aux SEOs et comment les forces d’un excellent SEO sont des qualités majeures pour le succès d’une entreprise.

Lire le premier article : Rendre le pouvoir aux SEOs : l’ascension vers la C-Suite
Vous pourrez lire le prochain article dès sa sortie plus tard cette semaine (revenez ici pour récupérer le lien !).

Nous aimerions remercier notre contributeur pour avoir accepté de partager son expérience :

Murat Yatağan, Vice President of Growth à Brainly
Murat dispose de plus de 9 ans d’expérience en SEO et UX dont 5 ans en tant que Senior Product Analyst au sein de la Google Quality Team (maintenant Trust & Safety) en Irlande. Au cours de sa carrière en tant que consultant, il a développé une expérience significative en SEO technique, création de contenus de haute qualité, outreach et SEO international. Il a géré des équipes SEO pour des acteurs clés dans différents marchés de niche et dispose d’un portfolio de plus de 65 clients évoluant dans divers domaines verticaux.

Faire de la place pour le SEO dans une entreprise

Les différents aspects du SEO, de la stratégie marketing à la création de contenu, au support de vente, growth hacking, outreach, communication et développement web, rendent souvent difficile de le situer dans une organisation.

En fonction des tâches menées in-house, le SEO peut avoir été impliqué dans l’un de ces départements :

  • Marketing ou Communication
  • Ventes ou pré-ventes
  • Growth
  • Développement web ou services IT

Il peut même y avoir des raisons historiques pour lesquelles le SEO est assimilé à un département donné, même si les tâches SEO actuelles sont quand même liées aux objectifs du département.

En partie à cause de ce micmac, construire et gérer une équipe SEO requiert de solides capacités à travailler au sein de différents contextes et à arbitrer l’allocation de ressources entre les départements en fonction des objectifs SEO.

Le SEO couvre plusieurs domaines nécessitant des compétences variées

Lorsqu’un seul SEO est en charge du SEO in-house, il porte de nombreuses casquettes qui font de lui un expert dans des domaines qui apportent énormément de valeur à l’entreprise.

La plupart des équipes SEO, qu’elles soient composées d’un seul SEO ou de 10 membres, ont besoin des domaines suivants, qui souvent, ne sont pas couverts par les autres départements de l’organisation :

  • Analytics et analyse de données
  • Content marketing
  • RP, communication, linking et outreach
  • Développement et SEO technique
  • Growth hacking

Lorsque ces domaines ne sont pas complètement couverts par les autres départements de l’organisation, le SEO doit assurer les résultats de l’entreprise dans chacun de ces éléments, en plus du SEO. Et lorsque les départements dédiées à ces domaines existent, ils ne peuvent pas couvrir les projets SEO sans des négociations pour obtenir des ressources sur une base projet-par-projet.

Idéalement, une équipe SEO doit être capable de piocher dans les ressources dédiées à tous ces domaines. Et les équipes in-house sont en pleine croissance comme le montre le rapport 2018 de Forrester :

L’équipe SEO idéale

Une équipe SEO solide est par nature diverse, implique différents workflows et approches piochés dans des secteurs variées.

Murat Yatağan, Vice President of Growth à Brainly, décrit son équipe SEO idéale comme cela :

  • Directeur SEO : gère la stratégie et dirige l’équipe. Le directeur négocie les ressources et arbitre les projets à un niveau enterprise.
  • BI Analyst et si possible, un SEO Data Analyst : en charge du tracking des KPIs et prévisions. Ils permettent à l’équipe de s’appuyer sur des données fiables.
  • SEO Technique : si le site est assez grand, le SEO technique est en charge de son optimisation (HTML, CSS, JS…), de la configuration des crawls et de garder une trace de l’importance des nouveautés produit pour SaaS et nouvelles technologies web.
  • SEO Content Manager et Content Team : en charge de la politique éditoriale et de la création de contenu.
  • Outreach Manager et Outreach Team : en charge du tracking des pitchs, des chaînes d’outreach et de l’acquisition de liens organiques.
  • SEO Product Team :
    • Product Owner : responsable de la roadmap SEO et de s’assurer que le bon savoir-faire est partagé avec les bonnes personnes.
    • Manager Ingénieurs et Ingénieurs SEO : en charge de l’exécution technique et de l’innovation. Ce sont des ingénieux spécialisés avec un savoir-faire et une expérience sur des projets SEO qui fournissent une valeur supplémentaire. L’équipe SEO ne devrait pas avoir à “emprunter” des ingénieurs du département IT.

Les conseils de Murat pour construire l’équipe idéale proviennent de son expérience en tant que SEO dans des startups en pleine croissance :

  • Trouver des personnes avec de l’ambition et leur fournir un travail qui leur correspond. Pour que l’équipe collabore bien ensemble, les membres individuels doivent disposer de leurs propres workflows contribuant aux objectifs communs.
  • Prévoir et planifier l’évolution personnelle et professionnelle des membres de l’équipe, surtout dans les jeunes entreprises. Par exemple, lorsque vous engagez la première personne dédiée à l’outreach, vérifiez qu’elle est capable d’assumer une position de manager à mesure que l’équipe grandit. Les choses peuvent changer rapidement.
  • Ne recherchez pas une expertise ou expérience. Cela vient avec les formations et le temps. Vous obtiendrez de meilleurs résultats en recrutant des personnes impliquées, qui apprennent et s’attaquent à des challenges sur leur temps libre.

Il est évident que ces conseils ne sont pas spécifiques au SEO. Comme de nombreuses compétences pratiques de SEO in-house, les structures et constructions d’équipes en SEO apportent aussi de la valeur à l’entreprise car elles se traduisent mieux dans un contexte plus large.

Un bon leader : des compétences en management construites sur des connaissances SEO

Si les compétences requises pour être bon leader d’une équipe aussi variée sont principalement les mêmes que celles de n’importe quel bon manager, Murat ajoute que son background varié en SEO lui a permis de le préparer pour le job :

La variété dans ma carrière a été très utile. J’ai été chercheur, analyste pour Google, ce qui implique un rôle de mentor, free lance et entrepreneur.
Travailler avec différentes personnes et clients m’a permis de mieux comprendre les besoins business et d’adapter mon propre savoir en fonction de cela. Je suis bien plus flexible en tant que manager maintenant.
— Murat Yatağan

Comment cela bénéficie à votre entreprise ?

Le SEO recherche toujours sa place dans une entreprise. Parfois, il est rattaché au département IT, parfois au marketing. Les équipes SEO de n’importe quelle taille sont responsables des activités couvrant de nombreux domaines.

En rassemblant les bonnes personnes ensemble, avec une volonté de réussir, la capacité à travailler sur des projets SEO de manière opérationnelle et à mettre en commun différents savoir-faire est un travail à part entière. Les meilleurs profils pour ce job sont les SEOs eux-mêmes : des personnes qui ont les mains dans ce qui doit être fait, qui sont habitués à des rôles superposés, s’adaptent facilement et comprennent pourquoi et comment déléguer.

C’est pourquoi les SEOs sont les managers performants et qualifiés de demain.