Avec la montée des requêtes conversationnelles de recherche et l’importance des mots-clés en SEO, la recherche sémantique est devenue la réponse.

De nouveaux types de requêtes ont émergé liées aux diverses interfaces utilisées. Du portable, smartphone en passant par la tablette ou l’ordinateur de bureau, notre façon de chercher de l’informations a évolué.

Qu’est ce que la recherche sémantique ?

Moz a donné une définition pertinente qui définit la recherche sémantique comme:

l’utilisation de l’intelligence artificielle pour comprendre l’intention de recherche de l’utilisateur et le sens de la requête et non le sens des mots-clés pris séparément comme un dictionnaire. Lorsque vous effectuez une recherche, Google vous donne des résultats basés sur le texte et les mots-clés employés. En clair, Google vous offre sa meilleure déduction. Lorsque vous utilisez la recherche sémantique, Google étudie la relation entre les mots, comment ils fonctionnent ensemble et essaie de comprendre le sens de ces mots.

Pour récapituler, la recherche sémantique tend à comprendre l’intention de recherche de l’utilisateur et le sens réel d’une requête sans simplement considérer chaque mots-clés séparément. Google étude le sens réel des mots lorsqu’ils sont placés ensemble. Il s’agit avant tout d’intention et de contexte. Google n’affichera pas nécessairement le contenu avec les termes de recherche exacts mais du contenu qui pourrait correspondre à vos attentes.

 

Le Knowledge Graph de Google

La recherche sémantique est soutenu par le Knowledge Graph. En clair, il offre dans les SERP des informations pertinentes pour répondre aux questions des utilisateurs. Ces informations sont contextualisées par l’intention de recherche. Nous avons écrit un article à propos du Knowledge Graph qui vous apportera d’avantage d’informations.

Quel impact sur votre SEO ?

La recherche sémantique est basée sur les requêtes conversationnelles. Et ces requêtes ne se focalisent pas seulement sur un seul mot-clés mais sur un ensemble de variations de ce mot-clés. Pour bien se positionner, il est important de comprendre cela car il s’agit de cerner l’intention de l’utilisateur et non pas simplement de se concentrer sur quelques mots-clés. Vous devez créer du contenu qui embrasse ce mot-clés. Les utilisateurs sont à la recherche de réponses.

Lorsque vous définissez vos mots-clés, vous devez deviner ce que la personne voulait réellement dire lors de sa recherche. Si la requête est “plat italien” qu’est ce que cela veut réellement dire ? Cela pourrait aussi être “où est le restaurant italien le plus proche ?” ou “comment cuisiner de la nourriture italienne” ou même “meilleur plat italien”. Et cette liste n’est absolument pas exhaustive. La clé est de se concentrer sur le langage naturel que l’internaute utilisera pour chercher quelque chose et trouver les meilleurs mots-clés pour satisfaire cette question.

Et avec le Knowledge Graph répondant directement à certaines questions dans les SERP, autant dire que la réponse apportée devra être meilleure que celle proposée par Google.